mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe Parlement néerlandais adopte une résolution pour interdire la vente de filtres...

Le Parlement néerlandais adopte une résolution pour interdire la vente de filtres internet à l’Iran

 CNRI – Cette mesure intervient contre la censure des médias par le régime iranien durant le soulèvement en Iran. La résolution a été présentée au parlement par le parti travailliste et le parti des Verts de Gauche et a été adopté à la majorité des voix.

Sur la base de cette résolution, le gouvernement néerlandais doit faire appel à l'Union européenne pour interdire la vente de technologie de filtrage Internet au régime iranien

http://www.rnw.nl/es/node/9782
 

Une majorité de la Chambre basse néerlandaise appelle l'Union européenne à interdire la vente de filtres internet à l'Iran permettant aux autorités de contrôler le web.

Dans un mouvement initié par le parti travailliste au pouvoir et le parti des Verts de Gauche, la Chambre demande au gouvernement de faire pression sur les autres membres de l'UE pour faire adopter la mesure. Le leadership de l'UE est en train d'examiner des sanctions contre la violence du gouvernement ayant ciblé les manifestants opposés à la reconduction à la présidence d’Ahmadinejad.

La Chambre basse a également demandé aux compagnies de technologie Internet, Siemens et Nokia, qui ont gagné de l'argent en Iran avec la vente de filtres Web, de faire don de leurs recettes à des organisations favorisant la liberté et la sécurité d'utilisation des nouveaux médias en Iran.

En termes plus généraux, la Chambre basse a exprimé son désir de voir instaurer des garanties de toute l’Union pour le libre accès à l'internet. Des mesures similaires sont envisagées aux États-Unis, ont signalé les conservateurs dans l'opposition et les Verts de Gauche. Une telle directive de l'UE fournirait à l’industrie internet européenne des orientations claires sur la façon de traiter les régimes qui restreignent le libre accès au web, ou même qui intimident et contrôlent les citoyens souhaitant utiliser l'Internet.

Le principe du libre accès à l'Internet, ou «la neutralité de l'Internet», a été évoqué en France récemment, lorsque sa plus haute juridiction a annulé une loi qui permettrait aux téléchargeurs illégaux d'être sanctionnés par la rupture de leur connexion Internet. Les "sages" en France, ont jugé que le libre accès aux services de communication publique en ligne est un droit énoncé dans la Déclaration des droits de l'homme qui constitue la base du système juridique français. « Tout citoyen peut librement s'exprimer, écrire et imprimer », conformément à l'article 11 de la Déclaration.

(avec anp, timesonline, Lemonde)

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe