mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: SociétéLe message de bonne année du Guide suprême du régime iranien déclenche...

Le message de bonne année du Guide suprême du régime iranien déclenche un conflit concernant les «élections présidentielles »

Le message de bonne année du Guide suprême du régime iranien déclenche un conflit concernant les « élections présidentielles »

Le membre du parlement iranien, Javad Karimi Gohoosi, affilié à la faction du Guide suprême iranien, Ali Khamenei, a déclaré : « quelqu’un de motivé et avec un esprit révolutionnaire devrait être élue comme président, car le monarchisme ne résoudra pas les problèmes du gouvernement. »

Karimi Ghodoosi a ajouté : « Concernant le Plan d’action conjointe, Khamenei a souligné que nous ne devrions pas avoir soif de cet accord. Nous ne devrions pas dire que nos problèmes ne seront pas résolus à moins qu’un accord soit signé. »

Le 24 mars, Fars News a écrit : « Le discours de Khamenei au début de la nouvelle année iranienne signifie que les mesures du gouvernement n’ont pas réussi dans le secteur économique, et le plan d’action conjointe et les mesures imposées par les autorités n’ont pu changer la vie des gens. »

Un membre de la Commission de la sécurité nationale et de la politique extérieur, Naghavi Hosseini, affilié à Khamenei, a déclaré : « Ce gouvernement ne peut pas établir une force économique. Le gouvernement attend des nouvelles de Viennes, Lausanne et Genève pour créer des emplois et pour augmenter la production. » (Fars News, le 24 mars).

Le membre du parlement iranien, Hamidreza Fouladgar, a déclaré : « Au lieu de regarder les problèmes domestiques, le gouvernement a promis aux gens et aux acteurs économiques d’attendre les suites du plan d’action conjointe pendant des années ce après quoi, l’ère post-plan arrivera. » (Nasim online, le 24 mars).

Les informations des Pasdaran dans de nombreux articles soulignent l’inefficacité du gouvernement Rohani, notamment dans le domaine économique. Par exemple, elles citent un expert économique du régime écrivant : « L’inflation reste élevée dans le panier moyen, les produits de première nécessité et les consommations. La proportion de revenus a chuté et les gens sont devenus indigents. » (Fars News, le 24 mars).

Un autre média affilié à Khamenei a attaqué Rohani, rappelant son échec du plan d’action conjointe et a écrit : « Jusqu’à présent, aucun transfert d’argent n’a été fait entre les Iraniens et les banques étrangères. En fait, le problème existe toujours. » 

Un des membres de l’équipe de négociation de l’accord sur le nucléaire, Baeedinejad, a avoué que même le compte bancaire de l’ambassade iranienne à Londres était toujours fermé. (Raja News, le 24 mars).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe