jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe groupe PPE du Conseil de l’Europe appelle à la libération des...

Le groupe PPE du Conseil de l’Europe appelle à la libération des 7 otages d’Achraf

CNRI – Le 1er octobre, à la suite d’une réunion de groupe au Conseil de l’Europe, en présence de Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne, le groupe PPE-DC a publié un communiqué :

Déclaration du Groupe PPE / DC sur les 7 otages du camp d’Achraf

Strasbourg / 1 Octobre 2013 – Le Groupe du Parti populaire européen / DC de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (PPE/DC) condamne fermement le massacre perpétré au Camp d’Achraf le 1er Septembre 2013, par les forces irakiennes. L’exécution de 52 opposants iraniens désarmés et sans défense, beaucoup d’entre eux menottés, est la preuve d’un crime contre l’humanité. Nous sommes gravement préoccupés sur le sort des sept membres de l’OMPI qui ont été enlevés lors de l’attaque.

Mme Ashton a écrit le 19 septembre que «il y a des raisons de croire que ces otages, dont six femmes, sont détenus près de Bagdad et sont en danger d’être envoyé ver l’Iran ». Elle a ajouté « J’ai parlé avec le ministre des Affaires étrangères irakienne pour exhorter les autorités à assurer la libération des otages et leur souligner la nécessité d’éviter toute autre violence».

Des déclarations semblables par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ont exprimé de grandes inquiétudes au sujet de ces 7 otages en Irak.

Nous demandons instamment à l’ONU, l’UE et les USA d’exiger la libération immédiate des otages et de prendre les mesures nécessaires, y compris, entre autres reconsidérer la relation bilatérale si les otages ne sont pas libérés par l’Irak. Nous appelons en outre tous les États membres du Conseil de l’Europe à demander de l’ONU de déployer une équipe de surveillance 24 heures sur 24 au camp Liberty avec des Casques Bleus de l’ONU jusqu’à ce que tous les résidents soient réinstallés en dehors de l’Irak.

Remarque :
Au cours de la réunion du Groupe le lundi 30 Septembre, Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne a été invitée à prendre la parole et échanger des vues sur la situation actuelle en Iran et le sort des réfugiés iraniens en Irak. Elle a exhorté les Etats membres à forcer l’Irak à libérer les 7 otages enlevés au camp d’Achraf.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe