jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyLe gouvernement irakien empêche l’enterrement de trois résidents d’Achraf et de Liberty...

Le gouvernement irakien empêche l’enterrement de trois résidents d’Achraf et de Liberty décédés

150 jours après le décès d’un habitant de Liberty et 50 jours après le décès de deux habitants d’Achraf, leurs corps n’ont toujours pas été inhumés

Dans une mesure inhumaine et contraire aux préceptes de l’islam, les forces et le gouvernement irakiens empêchent l’inhumation des corps de Hamdollah Rahmani et Mohammad-Ali Tata’i, résidents d’Achraf, 50 jours après leur décès. Ces deux Achrafiens comptaient au nombre des blessés du massacre de juillet 2009 qui sont morts, en raison du blocus médical, du retard dans leur intervention chirurgicale et de l’absence de suivi médical lors de l’opération, respectivement les 23 et 26 juin dernier à l’hôpital de Baquba et de Bagdad.

Les forces irakiennes ont commencé par refuser de rendre leurs corps. Suite à de nombreuses réclamations, le gouvernement irakien a fini par autoriser leur enterrement uniquement hors d’Achraf.
Le 29 juillet, après le transport des corps au cimetière, comme le permis d’inhumer n’avait pas été délivré, les autorités du cimetière ont refusé de les enterrer et jusqu’à présent les démarches des Achrafiens pour obtenir ce permis sont restées lettres mortes. Les forces irakiennes ont confisqué les téléphones portables et les caméras des parents des défunts qui s’étaient rendus au cimetière pour les funérailles, et deux semaines après elles ne les ont toujours pas rendus malgré des réclamations incessantes.

Les forces irakiennes refusent aussi de restituer le corps de feu l’ingénieur Bardia Amir-Mostofian et de l’inhumer cinq mois après son décès. Bardia Amir-Mostofian faisait partie du 5e convoi d’Achrafiens transférés à µµLiberty. Il est décédé le 20 mars à son arrivée. Les médecins irakiens avaient diagnostiqué un arrêt cardiaque dû à l’épuisement.

Les représentants des habitants ont informé les autorités onusiennes du refus des forces irakiennes, mais cela n’a jusqu’à présent abouti à rien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 aout 2012
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe