mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe Comité Français pour un Iran Démocratique : un autre crime à...

Le Comité Français pour un Iran Démocratique : un autre crime à Achraf est inacceptable

 

Une équipe d’observateurs de la MANUI et de l’ambassade américaine doivent s’installer immédiatement à Achraf
Un autre crime à Achraf est inacceptable
4 septembre 2013

À la suite de l’attaque meurtrière du 1er septembre qui a fait 52 morts dont six femmes, et de nombreux blessés – et qui constitue un crime contre l’humanité – nous venons d’apprendre que le 3 septembre aux alentours de 11:00, heure locale, les forces irakiennes sont entrées à nouveau dans le quartier résidentiel des habitants d’Achraf.

Par ailleurs, depuis la matinée du 3 septembre, l’électricité est coupée, les troupes assaillantes assiègent les habitants et leur créent de nombreuses difficultés.

Ces mesures inhumaines nous montrent une fois de plus que le pouvoir irakien a l’intention d’achever la mission dont l’a chargée le régime iranien pour massacrer le reste des habitants du camp d’Achraf.

Ces agissements interviennent alors que la communauté internationale comme toujours a condamné avec un jour de retard le massacre.

Le CFID déclare qu’il est inacceptable que soit commis un autre massacre dans les camps d’Achraf et de Liberty. Ce serait le fruit de l’inaction de l’ONU et des Etats-Unis dont ils devront rendre compte.

Comme l’a dit la Fondation Danielle Mitterrand- France Libertés : « A chaque nouveau massacre, la situation devient de plus en plus inextricable. Faudra-t-il attendre que tous les habitants d’Achraf soient morts pour que l’on estime dans les cercles diplomatiques que la solution est trouvée ? » (Communiqué du 2 sept. 2013)

C’est pourquoi nous déclarons à nouveau qu’il faut mettre fin à l’inaction, fin au silence mortel des jours de carnage. Tout retard, tout silence, est une complicité avec les bourreaux.

Nul n’ignore que le régime iranien et le gouvernement irakien sont impliqués dans ces exécutions extrajudiciaires, et que les dirigeants irakiens en portent la responsabilité. Tous les documents, photos et vidéos, ainsi que les prises de position des responsables du régime iranien montrent qu’il s’agit d’un massacre prémédité et qu’il est loin d’être terminé.

Le CFID appelle le secrétaire général de l’ONU et le département d’État américain à installer au plus vite à Achraf une équipe d’observateurs de la MANUI pour empêcher d’autres attaques et tuerie.

L’équipe de la MANUI devra selon l’accord passé avec les habitants procéder à une surveillance d’Achraf. L’ONU et les Etats-Unis seront directement responsables de tout événement qui surviendra dans le camp en raison des obligations que leur impose le droit international. 
 

Comité Français pour un Iran Démocratique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe