mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLe chef de la diplomatie hollandaise veut plus de pressions sur l'Irak...

Le chef de la diplomatie hollandaise veut plus de pressions sur l’Irak pour repousser l’échéance du 31 décembre

Rapport du 5 décembre du ministère néerlandais des Affaires étrangères au parlement  sur la réunion des chefs de la diplomatie le 1er décembre 2011 – Concernant le Camp d’Achraf

La Haute Représentante Catherine Ashton a exprimé sa profonde préoccupation concernant la situation du camp d’Achraf en Irak.

Elle a appelé  tous les États membres à accroître la pression sur les autorités irakiennes pour garder le camp ouvert plus longtemps afin que les Nations Unies (HCR, la MANUI) puissent être en mesure de faire leur travail et terminer l’enregistrement des habitants. Elle-même avait, plus tôt dans la semaine, exhorté le gouvernement irakien à coopérer pleinement. Son conseiller spécial sur le camp d’Achraf en Irak, le diplomate belge Jean de Ruyt, travaille avec l’ONU pour une fermeture en ordre du camp d’Achraf. Le ministre Rosenthal a apporté son soutien aux efforts de Mme Ashton. L’UE devrait accroître la pression sur les autorités irakiennes pour que l’Irak coopère avec le processus d’enregistrement de l’ONU et reporte l’échéance de la fin de l’année 2011.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe