dimanche, février 5, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyLe CFID appelle Paris à condamner l’attaque sur Liberty

Le CFID appelle Paris à condamner l’attaque sur Liberty

Le CFID appelle le gouvernement français à condamner l’attaque terroriste contre les réfugiés iraniens du camp Liberty en Irak

15 juin – Le CFID vient d’apprendre qu’une nouvelle attaque a été lancée contre le camp Liberty en Irak où ont été transférés en 2012 depuis le camp d’Achraf, plus de 3000 membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI), la principale organisation démocratique d’opposition au régime iranien.

Cette nouvelle action criminelle survient – ce qui n’est pas innocent – au moment où se déroulent les élections présidentielles en Iran. Les auteurs, des groupes terroristes locaux en sont aidés par les Pasdarans iraniens et évidemment soutenus par les forces irakiennes qui n’ont, en tout cas, pas fait obstacle à cette attaque.
Une quarantaine de roquettes ont atteint le camp, provoquant deux morts et environ 70 blessés.

Le CFID condamne ce crime odieux imputable aux régimes irakien et iranien et appelle les organismes internationaux et en particulier l’ONU à se ressaisir. En effet suite à une précédente attaque du camp en février 2013, les habitants du camp avaient demandé une meilleure protection, ce que l’UNAMI, dirigé par Martin Kobler, ne leur a pas accordé jusqu’à présent.

Le CFID demande notamment au gouvernement français de condamner cette attaque terroriste et d’intervenir sans délai pour garantir la sécurité des résidents du camp Liberty, des réfugiés ou demandeurs d’asile protégés par la loi internationale, y compris en favorisant leur retour à Achraf mieux sécurisé. Ceci en attendant leur réinstallation dans des pays d’accueil. 

Pour le CFID
François Colcombet