jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyLe canadien David Kilgour : Martin Kobler doit être traduit en justice

Le canadien David Kilgour : Martin Kobler doit être traduit en justice

CNRI – L’envoyé spécial des Nations Unies en Irak, qui quitte son poste, a laissé un héritage de « mensonges, de tromperie et de méfiance », et a abandonné les habitants du camp Liberty dans une situation dangereuse qui ne fait que s‘aggraver, a déclaré David Kilgour, un militant de premier plan des droits humains au Canada.

Dans une lettre en termes vigoureux adressée au Secrétaire général de l’ONU Ban-Ki Moon, M. Kilgour a accusé Kobler d’avoir rédigé des « rapports biaisés, trompeurs et fourbes » sur le sort des opposants iraniens en Irak.

« Alors que M. Kobler s’apprête à quitter l’Irak, nous sommes profondément troublés par l’héritage de mensonges, de tromperie et de méfiance qu’il laisse vis-à-vis de l’ONU et de son engagement dans ce pays.

« Bien que nous espérions que son départ allait marquer un changement dans la perception du peuple irakien et des habitants du camp Liberty sur le rôle négatif qu’il a joué, ses dernières remarques ne font qu’ajouter de l’huile sur le feu tandis qu’il essaie de satisfaire le gouvernement Maliki et ses soutiens en Iran en piétinant les valeurs de l’ONU.

«Nous n’allons pas répéter les questions déjà portées à votre attention dans les échanges que nous avons eus avec vous et d’autres organismes compétents des Nations Unies sur les déclarations et les rapports partiaux, trompeurs et fourbes de Martin Kobler dès le début de sa mission.

Néanmoins, pour remettre les pendules à l’heure et presser Votre Excellence de prendre ses distances avec ces rapports trompeurs, nous vous écrivons au sujet de certaines des actions et déclarations les plus préjudiciables de Kobler, qui ont provoqué la perte de nombreuses vies humaines ».

Il a également accusé Kobler de négliger les normes humanitaires les plus élémentaires concernant les habitants de Liberty, ajoutant : « Il a induit en erreur les habitants d’Achraf afin qu’ils acceptent d’aller au camp Liberty, qu’il a décrit comme un camp répondant aux normes humanitaires internationales et respectant les droits humains, comme un lieu temporaire avant leur réinstallation dans des pays tiers.

« Ses promesses comme quoi le camp Liberty était plus sûr étaient tout simplement fausses. Trois attaques à la roquette sur le camp ont prouvé le contraire. Au bout de dix-huit mois de ce processus seulement 70 personnes ont été transférées hors d’Irak. Il ment aussi quand il dit que les résidents ne coopèrent pas pour leur réinstallation ».

« C’est une attitude honteuse de la part d’un fonctionnaire de l’ONU qui mérite d’être traduit en justice. Il ne faut pas tolérer sa complicité dans des crimes et la manière dont il fait porter le blâme sur les victimes sous des motifs sans fondement.

« Vous devriez vous dissocier des déclarations haineuses de votre représentant. Ne laissez pas Kobler préparer le terrain à un autre bain de sang à Liberty ou à Achraf, et répéter sa propagande honteuse en faveur de Maliki et de ses soutiens du régime iranien, devant le Conseil de sécurité.

« Nous vous recommandons vivement de permettre à un représentant des habitants d’Achraf et de Liberty qui ont perdu dix des leurs à cause des agissements de Kobler, de s’exprimer devant le Conseil de Sécurité, si Martin Kobler est autorisé à faire un rapport sur la situation.

« Nous soutenons fermement la demande selon laquelle Martin Kobler doit être traduit devant une cour de justice internationale, impartiale et indépendante ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe