mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeL'armée du régime iranien lance un avertissement aux candidats à la présidentielle

L’armée du régime iranien lance un avertissement aux candidats à la présidentielle

CNRI – Les candidats à la présidentielle en Iran qui lancent des critiques ont été avertis qu’on allait s’occuper d’eux après le vote.

Le chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air Massoud Jazayeri a prévenu : «Nous allons nous occuper juridiquement des infractions commises par les candidats à la présidentielle après le scrutin.

«Nous avons déjà rappelé aux candidats qu’ils feraient mieux de limiter leur commentaire au cadre de la présidentielle et d’éviter de mentionner les forces armées, qui sont directement liées aux questions de la défense et de la sécurité nationale.

Jazayeri a renchéri sur le site des Gardiens de la Révolution, le 9 juin : « Les forces armées se réservent le droit de s’occuper des candidats qui présentent un tableau noir et diffusent des informations erronées ; on s’occupera d’eux après l’élection.».

Au cours de la farce électorale, des candidats à la présidentielle ont révélé l’état désastreux de l’économie en Iran sous le régime des mollahs et le statut de paria du régime.

Un mollah important en Iran a déclaré à la prière du vendredi que les paroles de certains candidats « empestaient » parce qu’ils ne cessaient de critiquer le régime.

Ahmad Khatami a déclaré que tous ceux qui se présentaient à l’élection « devaient croire et être voués » au guide suprême.

«Les paroles de certains candidats empestent parce qu’ils présentent un tableau noir de ces (dix dernières) années ».