mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsL'Allemagne critique le régime iranien en matière de droits de l'homme

L’Allemagne critique le régime iranien en matière de droits de l’homme

Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido WesterwelleCNRI – Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle, a adressé mercredi 3 mars de vives critiques au régime iranien, déclarant qu’il était opposé à sa candidature pour un siège au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU.

M. Westerwelle a fait ces remarques à Genève, où il s’adressait au Conseil des 47 États. Le vote pour la rotation des sièges au sein du conseil est prévu au mois de mai.

«Ce Conseil ne peut et ne doit pas ignorer la violente répression des manifestations, la répression de l’opinion et le mépris intolérable pour des autres droits humains fondamentaux. Les défenseurs des droits de l’homme persécutés, les journalistes, les femmes et les syndicalistes, les membres des minorités religieuses et de nombreux autres citoyens ordinaires demandent simplement des droits garantis par la constitution iranienne. Ils exigent que l’Iran respecte les obligations qu’il a acceptées comme juridiquement contraignantes en vertu des accords internationaux. Ils doivent tous savoir que nous nous tenons fermement à leurs côtés », a-t-il dit.

« Il y a quelques jours, le gouvernement iranien a clairement dit ici à Genève qu’il n’a pas l’intention de se conformer aux normes internationales relatives aux droits de l’homme. Je regrette profondément cette évolution », a-t-il ajouté.

Le ministre allemand des Affaires étrangères a déclaré que : « Si l’Iran rejette les normes internationales relatives aux droits humains et cherche à devenir membre du Conseil des droits de l’homme, ce serait un affront pour toutes les valeurs sur lesquelles le Conseil est fondé. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe