jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLa situation pétrolière de l'Iran n’affiche aucun signe d'amélioration

La situation pétrolière de l’Iran n’affiche aucun signe d’amélioration

Iran pétrolière sanctions

Le prix du pétrole a grimpé en flèche à la fin du mois dernier lorsque le Département d’État américain a annoncé qu’il s’attend à ce que les pays réduisent leurs importations de pétrole iranien à « zéro ». Cela a alimenté une hausse des prix du pétrole parce que le marché devait équilibrer les pertes escomptées de l’Iran estimé à 1 million à 2,5 millions de barils par jour.

L’administration Trump a rapporté que la Corée du Sud annulera ses importations de pétrole en provenance d’Iran d’ici au mois d’août. Le Japon ressent également la pression et les experts estiment qu’il réduira les importations d’ici à la date limite de novembre.

La menace de Téhéran de bloquer le détroit d’Ormuz est audacieuse, mais il est également très peu probable que cela se produise. Certes, il est vrai que plus d’un tiers de toutes les exportations de pétrole par voie maritime (environ 17 millions de barils par jour) passent par le détroit d’Ormuz et le bloquer entraînerait une forte hausse des prix du pétrole. Selon les experts, cette hausse pourrait être en trois chiffres.

Il ne serait pas surprenant que l’Iran fasse en sorte que l’approvisionnement mondial en pétrole soit si durement affecté. Mais bloquer le détroit d’Ormuz serait une décision contraire au but recherché, car une grande partie du commerce iranien passe également par là. Bloquer la zone, reviendrait à couper le souffle au gouvernement des mollahs.

En outre, il apporterait une réponse de la part de la marine américaine.

La pression sur Téhéran s’accroît et les troubles intérieurs et les protestations se poursuivent pour le septième mois consécutif. La population s’exprime très ouvertement sur la corruption et la mauvaise gestion des mollahs et elle est déterminée à voir le changement de régime se produire. Elle sait que le gouvernement est incapable de se réformer, malgré les affirmations de l’Occident sur fond de complaisance, et elle ne cède pas à la campagne répressive et violente dont les autorités se servent pour réduire le peuple au silence.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe