mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLa situation en Syrie ne s’améliorera pas tant que les pasdaran iraniens...

La situation en Syrie ne s’améliorera pas tant que les pasdaran iraniens ne seront pas évincés

La situation en Syrie ne s’améliorera pas tant que le régime iranien ne sera pas expulsé du pays

CNRI – Plus tôt cette semaine, nous avons une fois de plus été témoin des rapports montrant des images insoutenables d’hommes, de femmes et d’enfants meurtries à la suite d’attaques chimiques menées par le régime de Bachar Assad contre sa population en Syrie.

Une centaine de personnes sont mortes et environ 400 personnes ont été asphyxié au gaz sarin. Comme c’est déjà arrivé par le passé, les responsables de l’attaque ont ensuite bombardé l’hôpital où les victimes étaient soignées.

La barbarie de ces attaques est incompréhensible. Désormais, plus que jamais, cette situation nécessite une intervention pour arrêter le massacre et les pertes de vies civiles.

Nous savons que l’Iran est impliqué fortement dans la guerre en Syrie depuis le début. Lorsqu’Assad était sur le point d’être vaincu par l’opposition modéré, Téhéran a envoyé des milliers de soldats pour le sauver et fourni des milliards de dollars à Assad. Les mollahs ont ainsi prolongé la guerre et sont responsables pour de le prolongement de l’agonie du peuple syrien.

Cette semaine, les attentions ont été attirées sur les pays qui soutiennent Assad, notamment la Russie et l’Iran. Des campagnes sur les réseaux sociaux ont été lancées par le public, demandant à l’Iran d’interrompre son ingérence dans le pays avec le hashtag #IranOutOfSyria.

Les pays du Golfe ont également intensifié leurs condamnations de l’ingérence iranienne, non seulement en Syrie, mais aussi dans d’autres pays de la région. Ils ont critiqué le rôle des gardiens de la révolution (Pasdaran) et le programme de missiles balistiques ilicite des mollahs.

Les militants des droits de l’homme ont pour leur part dénoncé les violations des droits humains en République islamique. 

Pour la communauté internationale, il est clair que l’Iran a une influence néfaste dans la région du Moyen-Orient et que des mesures  urgentes doivent être prise pour l’expulsion de l’Iran du sol syrien.

 

Lire aussi : 

Le nombre de Pasdaran et de mercenaires non-iraniens en Syrie atteint 60 000

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe