vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLa résistance iranienne est le meilleur espoir pour l’Iran de demain –...

La résistance iranienne est le meilleur espoir pour l’Iran de demain – Patrick Kennedy

CNRI – « Permettez-moi tout d’abord de présenter mes condoléances personnelles à Madame Radjavi et à toutes les familles qui représentent l’Ompi. Les mots me manquent, parce que mon gouvernement n’a pas respecté sa promesse de protéger les membres de vos familles, vos compatriotes au camp d’Achraf », a déclaré Patrick Kennedy au Conseil de l’Europe le 30 septembre dans une conférence organisée par le Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran.

Il était aux côtés de Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, et de nombreux parlementaires de divers pays d’Europe et de personnalités internationales.

« Il ne s’agit pas seulement d’un outrage moral mais d’un défi en terme juridique lancé au monde et aussi d’une question de sécurité nationale. Nous avons un grand Etat parrain du terrorisme dédié à la fabrication d’armes nucléaires, et en même temps qui exporte le terrorisme et soutien la dictature en Syrie dans son attaque violente contre le peuple syrien. Il exécute les gens en Iran et exécute les gens dans d’autres pays, comme pour l’Ompi au camp d’Achraf.  

NOUS SOMMES TROIS FOIS RESPONSABLES
« Nous avons tous une responsabilité. Nous avons une responsabilité morale vis-à-vis de ces innocents qui ont été désarmés par les alliés et n’ont pas de moyens de se défendre. Nous avons une obligation juridique en raison de la Quatrième convention de Genève, nous avons donné notre parole de les protéger.  Et nous avons un impératif de sécurité nationale parce qu’ils représentent le meilleure espoir d’un Iran de demain qui ne poursuivra pas ces politiques draconiennes d’exporter le terrorisme et de produire des armes nucléaires.

« Nous devons tous nous tenir à vos côtés Madame Radjavi et nous devons le faire en assurant d’abord la libération des sept otages.  Nous avons des experts de l’ONU, qui témoignent, comme l’ancien responsable onusien Tahar Boumedra. Nous n’avons pas besoin de plus de preuve pour savoir que les Irakiens nous mentent à propos de ces otages. Et le fait que les USA ne s’expriment pas, alors qu’il sont les premiers responsables pour avoir mis Nouri Maliki au pouvoir, constitue un affront à la réputation américaine dans le monde et  un affront à tous les gens libres , car nous ne faisons rien pour corriger la situation.

SUSPENDRE L’AIDE A L’IRAK
« J’appelle mon gouvernement à suspendre toute aide étrangères à l’Irak a tant que ces sept otages seront détenus en prison par le gouvernement irakien.

« Combien doit-il y avoir de martyrs avant que la conscience de l’Europe et avant que la conscience des Etats-Unis et du monde daignent se préoccuper du calvaire de ces innocents sans défense protégés en apparence par la Quatrième Convention de Genève. Combien de temps devons-nous attendre avant que le Conseil de l’Europe et l’es USA respectent leur chartre de protection des droits humains, parce que cette charte du Conseil de l’Europe porte sur les droits humains. Les mots ne suffisent plus, nous avons besoin d’actions de la part des USA et nous avons besoins d’actes de votre part, vous membres du Conseil de l’Europe pour nous assurer qu’il n’y aura pas davantage de victimes. Et nous n’avons plus le temps d’attendre.

L’EUROPE DOIT AUSSI COUPER LES FONDS A L’IRAK
« J’irai plaider ma cause en demandant que les USA de prendre une résolution pour suspendre l’aide étrangère à l’Irak et j’espère qu’en tant que membres du Conseil de l’Europe et du Parlement européen, vous demanderez aussi à vos pays de suspendre l’aide étrangère généreuse que la communauté européenne donne à l’Irak pour reconstruire son pays.

« Comment osent-ils nous regarder pour nous demander de l’argent quand ils violent ouvertement les droits humains et les accords internationaux comme la 4 e convention de Genève ?   

« Ces 52 martyrs de plus ont tous de la famille à travers le monde. Nous devons tous être leurs frères et sœurs et ne jamais laisser leur souvenir s’effacer comme le souhaitent le gouvernement irakien et le régime iranien. Nous sommes plus forts que jamais et au lieu de tuer le message d’Achraf qui est l’espoir et la liberté pour l’Iran, ils ont rallumé la passion dans ceux qui veulent voir un Iran libre, parce qu’on peut tuer ces 52 personnes, mais nul ne pourra jamais tuer le rêve d’Achraf d’un Iran libre, d’un peuple libéré, vivant dans la paix et célébrant l’humanité.  C’est la raison pour laquelle ils sont morts.  Faisons en sorte qu’ils ne soient pas morts en vain. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe