jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésLa protestation du MAE de l’Afghanistan contre les exécutions en Iran des...

La protestation du MAE de l’Afghanistan contre les exécutions en Iran des ressortissants afghans

CNRI – Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’Afghanistan a protesté contre les exécutions en Iran de quatre ressortissants afghans.

Ahmad Shakib Mostaghni, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’Afghanistan, a déclaré le dimanche 20 avril à la BBC : « Selon un rapport de l’ambassade de l’Afghanistan à Téhéran, quatre ressortissants afghans accusés du trafic des stupéfiants ont été exécutés le 15 avril dans la ville d’Ispahan en Iran. »

 

Monsieur Mostaghni a ajouté : « Les autorités afghanes ont constamment demandé à leurs homologues iraniens que la peine de mort des ressortissants afghans condamnés en Iran soit commuée à des peines de prisons. »

 

Cet officiel afghan a précisé que les corps des quatre personnes exécutées mi-avril en Iran n’ont pas encore été remis aux autorités afghanes. Jusqu’à présent, le régime iranien n’a fait aucune déclaration sur la question du transfert en Afghanistan des corps de ces personnes exécutés en Iran.

 

En février dernier, les corps de cinq personnes exécutées en Iran avaient été transférés en Afghanistan. Lors de leur funérailles, les membres de la famille de ces suppliciés ont affirmé qu’en six mois, environ 80 personnes originaires de la province de Takhâr (nord-est de l’Afghanistan) ont été exécutées en Iran.

 

Ahmad Shaheed, le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme en Iran, a affirmé dans son dernier rapport : « La plupart des condamnations à mort en Iran sont liées à des accusations de trafic de stupéfiants. » Il a ajouté que selon les normes internationales, participation au trafic des stupéfiants ne fait pas partie des délits qui justifieraient un recours à la peine de mort.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe