lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLa nouvelle résolution sur l'Iran dans l'esprit de la 1737 (Washington)

La nouvelle résolution sur l’Iran dans l’esprit de la 1737 (Washington)

Agence France Presse – La nouvelle résolution du Conseil de sécurité sur l’Iran que les Six sont en train d’élaborer restera dans l’esprit de la résolution 1737 adoptée en décembre, dont elle renforcera certains aspects, a indiqué vendredi le département d’Etat.

Les directeurs politiques des ministères des Six (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne, et Allemagne) ont encore "quelques questions à régler" après leur conférence téléphonique de jeudi, c’est pourquoi ils doivent se rappeler samedi, a indiqué à la presse le porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Sean McCormack.
 
Le porte-parole a refusé de préciser quels étaient les points d’achoppement, mais il a laissé entendre que Washington ne recherchait pas cette fois-ci un texte dur, la résolution précédente s’étant révélé efficace.

"Les nouvelles sanctions vont s’ajouter à celles qui sont déjà en place", a-t-il ajouté. "Mais nous avons vu que même des petits pas (…) peuvent s’avérer efficaces".

Dans sa résolution 1737 adoptée à l’unanimité le 23 décembre, le Conseil de sécurité avait imposé à l’Iran des sanctions économiques et commerciales dans des domaines soigneusement délimités: enrichissement d’uranium, retraitement, projets liés aux réacteurs à eau lourde et développement des missiles balistiques.

Les Six discutent de sanctions limitées comme des restrictions de mouvements, des gels d’avoirs de certains responsables iraniens, a précisé un haut responsable du département d’Etat.

"Nous parlons d’interdictions de voyages et de gels d’actifs", a déclaré ce responsable ayant requis l’anonymat.

Les Etats-Unis se réjouissent de récents signes de dissension apparus au sein du régime iranien, estimant qu’ils montrent l’impact de la résolution 1737 et la fermeté de la communauté internationale face au défi iranien, qui refuse de suspendre ses activités d’enrichissement de l’uranium.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe