lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa décision américaine de rayer l'OMPI de la liste noire - Struan...

La décision américaine de rayer l’OMPI de la liste noire – Struan Stevenson

Communiqué de Presse, le 24 septembre 2012 – La délégation pour les relations avec l’Irak du Parlement européen – Le Président

Selon des agences de presse, le gouvernement américain entend retirer cette semaine le groupe d’opposition iranien, l’OMPI, de sa liste des organisations terroristes étrangères.

 

Struan Stevenson, président de la délégation pour les relations avec l’Irak au Parlement européen et président de l’intergroupe parlementaire des Amis d’un Iran libre (FOFI), qui bénéficie de l’appui actif de plus de 200 eurodéputés, a déclaré :

Cette décision, qui aurait due être prise depuis longtemps, est la percée importante que nous attentions tous et transpercera très certainement le cœur des mollahs fascistes à Téhéran. Elle n’aurait pu se faire sans le courage et l’endurance résolus des membres de l’OMPI à Achraf qui, face aux provocations constantes des autorités irakiennes (à la demande de leurs maîtres iraniens) et même de la politique de complaisance de l’UE et des Nations unies, ont tenu bon avec vaillance. Félicitations aux résidents d’Achraf et à la dirigeante de l’opposition iranienne, Mme Maryam Radjavi, pour son leadership éclairé qui s’est avéré non seulement correct, mais aussi stratégiquement vital.

L’inscription de l’OMPI sur la liste du terrorisme en 1997 a été un acte de complaisance des États-Unis, dans l’espoir d’amadouer le régime des mollahs. Cela s’est avéré un échec total, causant d’énormes souffrances humaines et n’aboutissant à aucun progrès pour freiner la course du régime iranien à l’arme atomique. Les camps de l’OMPI en Irak, y compris Achraf, ont été bombardés par les Américains en 2003. L’inscription inique de l’OMPI sur la liste noire a pratiquement gaspillé l’ensemble des ressources de la résistance dans des batailles juridiques sans fin pour tenter de blanchir son nom. La désignation de terroriste a été utilisée par l’Iran et l’Irak comme un prétexte pour réprimer violemment ses membres et sympathisants. Elle a également été utilisée par les services secrets iraniens pour lancer une campagne de désinformation massive contre ce mouvement démocratique.

Le programme nucléaire iranien, révélé pour la première fois par l’OMPI en 2002, ainsi que l’hostilité du régime envers Israël, son parrainage du terrorisme et son assistance militaire au gouvernement du Président Bachar al-Assad en Syrie, ont fait de l’Iran la plus grande menace à la sécurité du monde aujourd’hui. La seule solution est un changement de régime en Iran, et l’Occident devrait engager un dialogue officiel avec la coalition du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Avec le retrait de la principale force d’opposition de leur liste noire, les États-Unis devraient à présent se focaliser sur la sécurité et le bien-être de tous les résidents d’Achraf et de Liberty sans exception, jusqu’à leur relogement dans des pays tiers.

Struan Stevenson, eurodéputé

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe