samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésLa communauté internationale doit montrer une absence totale de compromis avec l'Iran...

La communauté internationale doit montrer une absence totale de compromis avec l’Iran – Dominique Lefebvre

CNRI – «Si la situation a empiré en Irak, avec les avancées de l’EI, c’est pour deux raisons : l’absence de fermeté de la communauté internationale et puis cette idée qu’il y aurait quelque chose à compromettre avec le régime d’Iran, parce que dans toutes ces crises il y a à chaque fois la main du pouvoir iranien », a déclaré le député Dominique Lefebvre.

 

Le coprésident du Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique (CPID) s’exprimait dans une conférence internationale, le 1er septembre, à Paris intitulée « Un an après le massacre d’Achraf, le Moyen-Orient en crise : menaces et solutions ».

Dans son intervention, Dominique Lefebvre a ajouté : « Je m’exprime ici au nom du Comité Parlementaire pour un Iran Démocratique (CPID). Et à travers moi ce sont l’ensemble des députés et des sénateurs français qui, de longue date, accompagnent la résistance iranienne que nous avons accueillie en France il y a maintenant près de 35 ans, qui est à vos côtés pour cet hommage aux 52 martyrs d’Achraf.

« À travers cet hommage que nous leur devons, c’est un message à toutes celles et tous ceux qui résistent contre le totalitarisme et l’oppression. Je veux saluer celles et ceux qui aujourd’hui en Irak se lèvent, celles et ceux qui depuis plusieurs années en Syrie se sont levés, et en particulier les représentants de la coalition syrienne.

« Ce que nous devons à tous ces martyrs, c’est d’abord de la lucidité, ensuite de l’action. C’est ce que nous demandons, nous parlementaires français, à notre gouvernement. La France est engagée dans la lutte contre le terrorisme et le fondamentalisme. Elle l’a montré au Mali. Elle était prête à intervenir en Syrie ; elle est intervenue par d’autres moyens. Elle est aujourd’hui active dans la situation en Irak. Elle doit probablement l’être davantage. Je veux simplement dire à mes collègues de l’Union Européenne ici présents, et à mes collègues des Etats-Unis que la France – qui doit faire plus et nous lui demandons de faire plus – ne pourra le faire seule.

« Et de ce point de vue là, la lucidité, c’est de dire que si un an après le massacre du 1er septembre la situation a empiré en Irak, avec les avancées de l’EI, également en Syrie où les massacres se poursuivent, c’est pour deux raisons : l’absence de fermeté de la communauté internationale, l’insuffisance de son action, et puis aussi cette idée – qu’il faut écarter – qu’il y aurait quelque chose à compromettre avec le régime d’Iran, parce que dans toutes ces crises il y a à chaque fois la main du pouvoir iranien.

« Alors, pour conclure, nous devons nous rassembler, obtenir de la communauté internationale – des Etats-Unis et de l’Union Européenne – une intervention plus vigoureuse et une absence totale de compromis avec le pouvoir de Téhéran. Parce que c’est par cela que nous serons fidèles au message des résistants, que nous leur rendrons vraiment hommage et que demain nous gagnerons ensemble la lutte. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe