jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieLa chine gèle des comptes bancaires iraniens

La chine gèle des comptes bancaires iraniens

La chine gèle des comptes bancaires iraniens

CNRI – Selon les médias officiels iraniens, la Chine a annoncé le 7 août 2017, une mesure sans précédent visant à geler les comptes bancaires des autorités iraniennes en raison des sanctions internationales imposées par les États-Unis.

L’agence de presse officielle Mehr a écrit : « La Chine a gelé des comptes iraniens dans les banques ABC, ICBC et MERCHANT. » « J’ai deux comptes domiciliés dans différentes banques en Chine, mais l’un des comptes est bloqué, et je ne sais pas pourquoi », a déclaré un agent du gouvernement à l’agence de presse. Un autre a déclaré : « Jusque-là, trois de mes comptes ont été bloqués par les chinois. Il est intéressant de savoir que je suis allé en Chine à plusieurs reprises, mais actuellement cela devient de plus en plus compliqué. »

Un opérateur  économique à Téhéran a pour sa part déclaré : « La Banque chinoise ABC a bloqué mon compte. A travers les échanges que j’ai eus, ils ont dit qu’il faut désormais venir ici pour faire des a
ffaires. Maintenant  je dois dépenser 5 millions de Tomans pour aller en Chine et c’est comme cela qu’il faut travailler dorénavant avec les Chinois ! »

Auparavant, suite aux mises en garde du GAFI, l’Autorité internationale de lutte contre le blanchiment d’argent, les principales banques Chinoises, notamment la Bank of China, la China Construction Bank, la China Agricultural Bank et La Chinese Industry and Trade Bank, avaient bloqué tout argent issu des négociations avec des sociétés pétrochimiques iraniennes.

« La Chine, en tant que premier consommateur des produits pétrochimiques iraniens, a eu des échanges commerciales avec l’Iran depuis de nombreuses années », a déclaré Ali Ahmadi, un expert en énergie, dans un entretien avec les médias le 27 juillet.  « Mais selon les informations reçues de certaines compagnies privées de pétrochimie, cela fait quelques mois qu’il y a des problèmes pour recevoir l’argent issus de la vente de leurs produits à ce pays. Leur argent a été bloqué en Chine. »

En outre, le journal  officiel Today’s Vatan a révélé un peu plus tôt que la Turquie, les Emirats et l’Oman ont également gelé les comptes iraniens.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe