mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« Prêtez-nous vos canons et non vos larmes », lance une enfant...

« Prêtez-nous vos canons et non vos larmes », lance une enfant syrienne

CNRI – Le 3 aout, lors d’une conférence à l’occasion du Ramadan, réunissant 31 délégations de pays arabo-musulmans autour de Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, Maya Chami, petite syrienne a lancé un appel vibrant qui a interpellé toutes les consciences, appel à l’action et à la solidarité en faveur du peuple syrien qui se bat héroïquement contre trois tyrannies, celles de Syrie, d’Iran et d’Irak et contre le Hezbollah du Liban.

Voici l’appel de maya Chami :

Bonjour et que la paix soit sur vous. Je voudrais remercier Mme Maryam Radjavi pour ses prises de positions et son soutien à la révolution syrienne. Je remercie aussi tous les participants et je vous remercie aussi en mon nom et au nom des enfants syriens pour l’aide que vous apportez à notre peuple.

Prêtez-nous un seul jour vos canons et non vos larmes, prêtez-les nous et ne changez pas de position.

Ô musulmans, notre douleur est encore votre douleur, notre massacre votre massacre.
Si la tempête balaie nos rues, elle balaiera les vôtres. Ô musulmans, ne sommes-nous pas vos frères en religion ? N’avons-nous pas été et ne sommes nous pas vos frères en religions ?
Est-ce que vous vous êtes mis en retrait ? Est-ce que notre venue vous plait ? Est-ce que notre venue vous remplit de joie ?  Que voulez-vous dire par vos cœurs sont avec nous ?

Ô musulmans, ne sommes-nous pas vos frères ? Ne sommes-nous pas tous rassemblés dans l’unité et l’unicité ? Prêtez-nous vos canons, prêtez-nous juste quelques arpents de terre pour que nous puissions de là, marcher sur Damas.

Attendez-vous que la Syrie disparaisse et que nous tombions victimes ?  Faites-nous ce prêt et cessez vos condamnations ! Prêtez-nous vos canons et cessez de condamner. Honte à vous ! Comme si condamner …

Ô mes frères, je vous supplie, dites-moi quand vous allez enfin laisser éclater votre colère ? Quand la dignité de nos femmes et nos filles sera piétinée ? Mais elle a été piétinée. Quand nos symboles seront détruits ? Mais ils ont été détruits. Ou que notre bravoure sera massacrée ? Mais elle a été massacrée. Ou quand nos mosquées seront détruites ? Mais elles ont été détruites.
Si vous ne vous mettez-pas en colère à cause de Dieu, de l’islam et de tout ce qui est sacré, alors dites-nous quand vous viendra cette colère ?

Vous avez-vu l’innocence des enfants, vous avez vu l’innocence des enfants à la télévision et comment ils tremblent de colère. Autour de vous on viole la dignité et vous, vous restez là, assis, à critiquer.

N’avez-vous pas vu les enfants de Deraa et comment ils se sont insurgés comme des hommes ? N’avez-vous pas vu comment cette fillette de deux ans s’est dressée de colère ?
Pendant que les hommes, les décideurs d’aujourd’hui restent assis incapable de colère et d’action !

Est-ce que le corps de cette enfant dans un fossé ne vous a pas inquiété ? Et cet enfant enfoui dans les bras de sa mère ne vous a pas fait pleurer ? Et leur appel au secours, leurs revendications et leurs slogans ?

A Damas vous en avez-vu des multitudes, vous avez-vu le sang jaillir à flots et les fleurs multicolores et vous n’êtes toujours pas en colère ? Quand aurez-vous honte ? Vous êtes de quelle nation ? De quelle nation ?

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe