vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Achraf« L'Iran est une prison à ciel ouvert »

« L’Iran est une prison à ciel ouvert »

Par Gaia César

Il Giornale.it, 8 juillet – Elle se bat depuis des années pour un Iran démocratique, libéré du joug de la dictature théocratique. Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance iranienne, est venue ces derniers jours en Italie « pour demander de l’aide pour les résidents du camp d’Achraf contre le régime de Téhéran qui veut les massacrer ».

Que signifie être une opposante dans un camp comme celui d’Achraf?

« Cela signifie de continuer à se battre pour les valeurs démocratiques. Chercher à libérer les Iraniens de la misère de vivre dans la prison à ciel ouvert qu’est l’Iran. Risquer sa vie pour lutter contre la dictature religieuse. »

Mettre sa vie en danger comme cela s’est produit dans le raid du 8 avril, qui a tué 36 habitants du camp. Mais cette fois par les forces irakiennes.

« Oui, et derrière cette attaque des forces irakiennes, il y a la main du régime iranien, le signe de son influence sur Bagdad. »

Mais pourquoi l’Iran n’a pas pris racine dans le printemps qui a explosé dans les autres pays arabes?

« Le mécontentement est prêt à exploser dans la société iranienne. Mais la répression est trop forte. Ce n’est pas par hasard si l’Iran est le pays qui compte le plus grand nombre d’exécutions au monde. En comparaison, les dictatures de Kadhafi en Libye, et d’Assad en Syrie, sont des régimes pâles. Pensez  que l’Iran compte au moins 70 institutions gouvernementales responsables de l’application de la loi et de la sécurité. »

Et la révolution qui fonctionne en ligne?

« Il y a au moins 12 institutions chargées de surveiller Internet et de filtrer les e-mail et les sites. La plupart des jeunes de la révolte de 2009 ont été arrêtés via le contrôle des comptes e-mail. »

Quel genre d’aide attendez-vous?

«Nous voudrions que l’Occident ne se tourne pas de l’autre côté quand il s’agit de défendre ceux qui vivent dans le camp d’Achraf. Par contre, l’influence des mollahs iraniens en Irak devient de plus en plus grande. »

Pourtant, vous êtes aussi un mouvement islamique. Pouvez-vous imaginer un pays qui ne soit pas gouverné par l’islam?

« Nous voulons une république fondée sur la séparation de la religion et de l’État. Notre vision de l’islam est de tolérance et de paix. »

Les Irakiens veulent fermer le camp d’ici la fin de l’année. Pourquoi cela ne doit pas se faire ?

« Parce que c’est ce que veulent les mollahs, que l’opposition soit éliminée. Et ils cherchent à le faire à travers leur influence sur l’Irak. Néanmoins, nous sommes prêts à accepter la décision du Parlement européen et nous déplacer vers des pays tiers à condition que nous recevions une protection.”

http://www.ilgiornale.it/esteri/liran_e_carcere_cielo_aperto_abbattiamolo/08-07-2011/articolo-id=533782-page=0-comments=1

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe