vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésJoe Biden : dernière chance pour trouver une solution pacifique au problème...

Joe Biden : dernière chance pour trouver une solution pacifique au problème nucléaire de l’Iran

bidenCNRI – Lors d’un forum de « Brookings Institution » sur le Moyen-Orient, le 6 décembre, le vice-président américain, Joe Biden, a déclaré que les négociations en cours constituent la dernière chance pour trouver une solution pacifique au problème nucléaire de l’Iran.
« Nous ne laisserons pas l’Iran se doter d’une arme atomique », a-t-il souligné.

Biden a déclaré que les sanctions imposées par les Etats-Unis et leurs alliés ont fonctionné et ont ralenti l’économie de l’Iran, ainsi que son programme nucléaire.

Il a affirmé que les négociations, dont la durée vient d’être prolongée, constituent la dernière chance pour trouver une solution pacifique au problème nucléaire de l’Iran.

Le régime iranien a nié les rapports selon lesquels Téhéran avait fait d’importantes concessions en échange de la prolongation de la durée des négociations sur son programme nucléaire.

Behrouz Kamalvandi, le porte-parole de l’Organisation de l’Energie Atomique d’Iran, dont les propos ont été cités par l’agence de presse officielle Fars, a déclaré : « Les conditions dans lesquels les négociations nucléaires ont été prolongées jusqu’au 1er juillet 2015 ont été similaires à celles dans lesquels les précédentes échéances ont été reportées et pour obtenir cela, nous n’avons fait aucune concession supplémentaire ».

Kamalvandi régissait ainsi à un rapport de l’AP selon lequel le régime iranien a promis d’autoriser des inspections inopinées de ses installations nucléaires et de neutraliser une grande partie de son stock d’uranium enrichi.

Ces clauses sont mentionnées dans un document que les responsables américains considèrent comme les conditions de la prolongation, pour sept mois supplémentaires, des négociations nucléaires entre les puissances mondiales et le régime iranien. La dernière date limite du 24 novembre est passée sans que les deux parties puissent parvenir à un accord.

Par ailleurs, les médias officiels iraniens ont rapporté qu’une source proche de l’équipe de négociateurs nucléaires a rejeté les allégations selon lesquels le régime a accepté l’arrêt de ses testes sur les nouvelles centrifugeuses.

« Ces allégations sont absolument fallacieuses. Les activités de recherche et de développement sur l’enrichissement de l’uranium se poursuivent à l’Organisation de l’Energie Atomique d’Iran », a ajouté la source.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe