jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Un homme lapidé à mort dans le nord de l'Iran

Iran : Un homme lapidé à mort dans le nord de l’Iran

 CNRI – Mardi, en réponse à une question concernant la lapidation récente d’un homme dans la ville de Racht, dans le nord de l'Iran, Ali Reza Jamshidi, le porte-parole du pouvoir judiciaire des mollahs, a déclaré : «La lapidation a lieu au mois iranien d’Esfand », qui s'est terminé le 20 mars.

La Résistance iranienne avait indiqué récemment que le 5 mars un homme de 30 ans, originaire de Pars-Abad près de Moghan dans le nord de l'Iran, avait été lapidé dans la prison de Lakan à Racht. Il s’appelait Vali Azad. L’appareil judiciaire local avait refusé de rendre le corps à sa famille et l’avait enterré dans un lieu inconnu.

Le quotidien officiel Aftab-e-Yazd a indiqué mardi qu’un fonctionnaire âgé de 30 ans, identifié par la seule initiale « V », a été lapidé à mort à la prison de Racht le 5 mars, confirmant la nouvelle.

Dans un autre cas, le 13 janvier, le porte-parole du pouvoir judiciaire des mollahs a confirmé les nouvelles révélées par la Résistance iranienne sur la lapidation secrète et brutale du 26 décembre 2008 de trois personnes au cimetière de Behecht-e Reza de la ville sainte de Machad.

Mahmoud Hachemi Chahroudi, chef du judiciaire des mollahs, avait par le passé annoncé, dans une manœuvre trompeuse, un moratoire sur la lapidation. Son porte-parole s’est expliqué sur cette incohérence manifeste, ainsi que la raison d’appliquer la peine cruelle par lapidation, en disant que : «Vu l'indépendance des juges, tant que l'interdiction de la lapidation n'a pas force de loi, il est possible que les recommandations du chef du pouvoir judiciaire restent sans suite. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe