mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran – Un ancien gouverneur de Yazd blessé dans la guerre civile...

Iran – Un ancien gouverneur de Yazd blessé dans la guerre civile en Syrie

Iran – Un ancien gouverneur de Yazd blessé dans la guerre civile en Syrie

CNRI – Un ancien gouverneur de Yazd (province située au centre de l’Iran) a été blessé la semaine dernière lors des combats au nord-ouest de la Syrie, ont reconnu les médias du régime iranien. Le site Internet Tabnak a rapporté le jeudi 14 avril que Mohammad Reza Fallahzadeh – un ancien général des pasdaran du régime iranien et un ancien gouverneur de la province de Yazd – a été blessé lors d’affrontements au sud d’Alep.

Fallahzadeh a été blessé le 12 avril lorsque le véhicule qui le transportait a été touché par un obus de mortier. Il a été transféré le lendemain vers un hôpital à Téhéran, a précisé le rapport.

Fallahzadeh était le gouverneur de Yazd pendant six ans sous la présidence de Mahmoud Ahmadinéjad.

Plusieurs autres officiers des pasdaran ont été tués dans les affrontements qui ont eu lieu récemment dans la banlieue sud d’Alep, selon un rapport publié par Al-Arabiya.

Les noms des pasdaran du régime iranien tués récemment en Syrie sont les suivants : Alireza Safarpour Jajarmi, Ali Bayat, Aqil Shibak, Hossein-Ali Kiani, Ammar Bahmani, Sajjad Khalili, Mohammad-Taghi Salkhordeh, Hossein Bavas, Mohammad Jebeli, Abolfazl Rahchamani et Hamid Ghasempour.

Par ailleurs, les médias du régime iranien ont rapporté la semaine dernière que quatre officiers de la 65e brigade de l’armée régulière du régime, connu sous le nom des « Bérets verts », ont été tués dans des affrontements à proximité d’Alep.

Maryam Radjavi, la présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré dimanche dans une interview avec le quotidien arabe Asharq Al-Awsat que la chute d’Assad en Syrie provoquera la chute des mollahs en Iran.

Dans cette longue interview qui a occupé une page entière du journal, Mme Radjavi a déclaré que le régime iranien est fondé sur les trois piliers suivants : le projet d’obtention d’une bombe nucléaire, la répression absolue à l’intérieur du pays ; et l’exportation du terrorisme et de l’extrémisme vers les autres pays.

Mme Radjavi a souligné que la stratégie régionale du régime de Téhéran est basée sur les ingérences dans les affaires intérieures des autres pays, le bellicisme et l’exportation du terrorisme. Il a ajouté que les pions régionaux du régime iranien ont récemment essuyé de sérieux échecs après le commencement de l’opération « Tempête Décisive » contre des groupes armés liés à ce régime.

« Le renversement d’Assad à Damas sera certainement suivi par le renversement du régime des mollahs à Téhéran », a déclaré Mme Radjavi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe