mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDe jeunes insurgés ciblent six centres de répression à Téhéran, Machad, Kazeroun et...

De jeunes insurgés ciblent six centres de répression à Téhéran, Machad, Kazeroun et Kerman

Aux premières heures du 5 octobre 2020, en signe de protestation contre l’exécution des manifestants emprisonnés Navid Afkari, et Mostafa Salehi, ainsi que contre les arrestations et les condamnations à mort prononcées contre d’autres manifestants arrêtés, de jeunes insurgés ont mis le feu aux entrées de six centres de répression du régime à Téhéran, Kerman, Machad et Kazeroun. Parmi ces centres, on compte :

Téhéran – Un centre de gestion des séminaires de la province de Téhéran, utilisé pour la répression et la propagation du terrorisme.

Téhéran – Un séminaire servant de centre pour la propagation du terrorisme et de l’extrémisme.

Kerman – Un séminaire servant de centre pour la propagation du terrorisme et de l’extrémisme.

Machad – Les entrées et symboles de deux centres de la milice du Bassidj.

Kazeroun – L’entrée du centre de la milice du Bassidj.

Dans la foulée, la jeunesse rebelle a mis le feu à la bannière de Qassem Soleimani (ex-commandant de la force terroriste Qods) et à la bannière des forces répressives du Bassidj à Téhéran et Racht, respectivement.

La population a accueilli avec enthousiasme le ciblage de ces centres répressifs, qui s’est déroulé en plein état d’alerte des forces répressives.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 6 octobre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe