mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIRAN: mort d’un commandant de bataillon des Pasdaran en Syrie

IRAN: mort d’un commandant de bataillon des Pasdaran en Syrie

NCRI – Les responsables du régime iranien ont annoncé jeudi la mort au combat d’un haut commandant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran) dans la guerre civile syrienne

Alireza Imani, chef adjoint de la force paramilitaire du Bassidj à Shush, a annoncé à l’agence de presse officielle IRNA la mort d’Ahmad Hiyari dans la région de Latakia aunord-ouest de la Syrie. Il commandait le bataillon Iman Hossein des Gardiens de la révolutionà Shush, dans le sud-ouest de l’Iran.

D’après les médias de l’Etat iranien, Hiyari s’était rendu en Syrie 10 jours auparavant, pour rejoindre les troupes au combat. Il a succombé à ses blessures mercredi.

Les funérailles ont été organisées par le régime à Shush vendredi.

Les médias du régime ont également annoncé jeudi qu’un autre Iranien, Mohammad Hassan Hosseini, avait été blessé au combat en Syrie. Hosseini, présenté officiellement comme un journaliste de la société nationale de radiodiffusion, était en réalité un élément du Ministère du Renseignement et de la Sécurité du régime (le VEVAK).

Trois colonels des Pasdaran avaient été tués en juillet dans la guerre civile en cours en Syrie.

Ils se trouvaient en Syrie dans le cadre des efforts effectués par Téhéran pour maintenir le dictateur syrien Bachar el-Assad au pouvoir.

Le Président du régime iranien, Hassan Rohani, a déclaré que Téhéran soutiendra Assad “jusqu’au bout”. Un certain nombre d’autres commandants du Corps des Gardiens de la Révolution ont été tués au combat lors de ces derniers mois.

En juin, les médias du régime de Téhéran faisaient état d’au moins 400 hommes, envoyés par l’Iran, tombés au combat pour Assad.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe