jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : les mollahs ont pendu un jeune après avoir déclaré un...

Iran : les mollahs ont pendu un jeune après avoir déclaré un sursis à l’exécution

Mohammad Reza Hedjazi, 20 ansCNRI – le régime inhumain des mollahs a pendu un jeune de 20 ans, Mohammad Reza Hedjazi, à Ispahan (centre de l’Iran), après avoir annoncé que son exécution était suspendue. Hejazi avait 15 ans au moment du délit qui lui est imputé.

 

Il avait été transféré en isolement en vue de son exécution le 18 août. Mais quand sa famille et son avocat se sont rendus à la prison mercredi, on leur a dit que l’exécution avait été suspendue.

« Heureux d’apprendre cette nouvelle, nous avons quitté la prison. Mais à peine quelques heures plus tard, j’ai appris sur le site officiel du parquet d'Ispahan qu'il avait été pendu», a déclaré son avocat Mohammad Mostafa’i dans un état de choc. 

Le régime iranien est signataire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention relative aux droits de l'enfant, qui interdisent l'exécution de mineurs âgés de moins de 18 ans au moment des faits.

Selon les groupes de défense des droits humains, 114 adolescents font face à la potence pour des délits qu’ils auraient commis avant l’âge de 18 ans. Le plus jeune est âgé de 13 ans. Il s’appelle Ahmad Norouzi. Il a été condamné à mort il y a trois ans dans le sud de la province du Sistan-Baloutchistan.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe