mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Les courageux grévistes de la faim réitèrent leur positions fermes

Iran : Les courageux grévistes de la faim réitèrent leur positions fermes

Iran : Les courageux grévistes de la faim réitèrent leur positions fermes

CNRI – Les courageux prisonniers politiques de Gohardacht ont adressé une lettre aux organisations de défense des droits de l’homme, au 26ème jour de leur grève de la faim, pour obtenir la reconnaissance de leurs droits.

Les grévistes ont exhorté les organisations de défense des droits de l’homme à visiter les prisons en Iran afin de s’enquérir des conditions précaires des prisonniers politiques. Dans leur lettre, ils ont également évoqué les quatre décennies de répression et de violation des droits de l’homme : « Une personne ne parvient pas facilement à l’estime de soi et à la liberté. Nous et certains de nos frères, qui avons été emprisonnés à l’âge de 70 ans, sommes témoins d’une violation flagrante des droits de l’homme contre les prisonniers d’opinion de la part des responsables du système judiciaire, des services de renseignement et des gardiens. »

Les grévistes ont également mis l’accent sur leurs revendications et leur résistance : « Nous, les prisonniers opprimés, menons une grève de la faim contre les tortures et les atrocités des gardiens de prison. Non seulement nous résisterons, mais nous ferons aussi la grève de la faim à l’unanimité. Aujourd’hui, c’est le 26ème jour de notre grève, et nous espérons que nos compatriotes qui recherchent la justice, en particulier les personnes physiques et morales, et les militants des droits de l’homme, puissent nous soutenir contre les abus et les oppressions dans une situation aussi délicate et dangereuse. Nous vous demandons de ne pas céder aux manipulations des bourreaux, de ne pas être indifférents à toute cette cruauté et à ce crime, et aussi de prier pour nous. »

« Nous appelons toutes les organisations internationales de défense des droits de l’homme à reconnaître nos droits, et leur demandons de visiter les prisons en Iran afin de s’imprégner des conditions déplorables des prisonniers politiques », ont ajouté les prisonniers résistants.

Après avoir interpellé la population iranienne, les prisonniers ont également écrit dans la lettre : « Vous, les compatriotes ! Sachez que les mercenaires ont volé et pillé les exigences minimales et les propriétés des prisonniers. Et un jour, ils devront répondre publiquement de ces crimes devant les tribunaux internationaux. »

Le prisonnier politique, Shahin Zoghitabar, qui est en grève de la faim dans la salle 10 du quartier 4 de la prison de Gohardacht, a également écrit une lettre mettant l’accent sur la résistance des prisonniers. Voici un extrait de la lettre : « Les invasions Mongols ont jadis détruit l’Iran comme l’indique l’histoire. La postérité nommera également le régime des mollahs en tant qu’un poupoir criminelle dans l’histoire, le régime qui a massacré des milliers de personnes en 1988. Il y a des années qu’ils répriment et torturent le peuple pour survivre. D’autres prisonniers politiques et moi continuerons notre grève jusqu’à la dernière goutte de sang afin que nos demandes soient prises en compte. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe