mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran – Les activités terroristes de la Force Qods financées par des...

Iran – Les activités terroristes de la Force Qods financées par des transferts bancaires illégaux via la Chine

la force qodsLe régime iranien transfère des sommes d’argent par l’intermédiaire des entreprises et des banques chinoises pour financer la Force Qods, a révélé un nouveau rapport des services de renseignements occidentaux.

Dans ce rapport, vu par l’agence Reuters, « Shenzhen Lanhao » est désignée comme une entreprise ayant reçu des sommes d’argent en espèces en Iran, avant de les transmettre à la Force Qods (le département des pasdaran du régime iranien chargé des opérations extraterritoriales).

La Force Qods fournit des armes, de l’aide et des formations aux groupes terroristes dans différents pays du Moyen-Orient.

Des officiels américains et européens affirment que la Force Qods a aussi fourni des armes aux troupes de Bachar El-Assad impliquées dans la guerre civile en Syrie, en violation de l’embargo sur les armes décidé par l’ONU. Ils précisent que la Force Qods a été sanctionné par Washington et par l’UE pour son soutien au terrorisme international.

Selon ce rapport des services de renseignements, la Banque Centrale d’Iran (CBI) a des relations avec « Kunlun Co Ltd », une banque chinoise, impliquée dans des transactions pétrolières.

La Force Qods contrôle plusieurs sociétés iraniennes, dont « Bamdad Capital Development Co », et il y a régulièrement des transferts d’argents entre ces sociétés et des entités chinoises directement contrôlées par la Force Qods ou des entités chinoises gérant l’argent de la Force Qods, notamment la société « Shenzhen Lanhao ».

Dans ce rapport de sept pages, il est précisé que « des virements depuis les comptes de la CBI à la banque Kunlun sont effectués par la Force Qods et des sommes d’argents sont transférés vers des entreprises chinoises liées à la Force Qods. »

Une fois que l’argent est transféré depuis les comptes auprès de la banque Kunlun vers d’autres entités, la Force Qods peut utiliser cet argent pour financer toutes sortes d’activités clandestines dans d’autres pays. Le rapport estime que l’année dernière, plusieurs centaines de millions de dollars ont été transmis par la banque Kunlun à la Force Qods.

Après le renforcement des sanctions occidentales contre le régime iranien en 2012, le gouvernement de Pékin a utilisé la banque Kunlun comme la principale banque par laquelle transitent plusieurs milliards de dollars utilisés pour l’achat de pétrole à l’Iran et contourne ainsi l’embargo bancaire mis en place contre le régime iranien. Selon son bilan annuel, à la fin de 2013, la banque Kunlun avait un actif d’environ 40 milliards de dollars.