jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran / Irak : Les législateurs jordaniens demandent à l’ONU de protéger...

Iran / Irak : Les législateurs jordaniens demandent à l’ONU de protéger le camp Liberty

Iran / Irak : Les législateurs jordaniens demandent à l’ONU de protéger le camp Liberty

CNRI – Le législateur jordanien, Dr Rula Alhroob, a appelé les Nations-Unis à protéger les membres du principal groupe d’opposition des moudjahidines du peuple (OMPI) suite à l’attaque du camp Liberty le 29 octobre dernier en Irak.

Déclaration du Dr Rula Alhroob, président du comité parlementaire jordanien pour la liberté et les droits de l’Homme :

Le 29 octobre 2015, lors d’une attaque mortelle sur le camp Liberty perpétré par des agents du régime iranien membre du gouvernement et des forces de sécurité irakiennes, 24 résidents ont été tués et des centaines de personnes ont été blessées et la majorité du camp a été détruit.

Cette opération criminelle a été exécutée dans la zone la plus protégée de Bagdad près de l’aéroport international et du contingent américain. Il était donc impossible de mettre en œuvre une telle opération sans la coopération du gouvernement irakien et de son système de sécurité.

Un an et demi après la destitution de Nouri al-Maliki, le camp Liberty est toujours sous le contrôle de Faleh Fayyad, un agent bien connu du régime iranien qui, avec la gestion d’autres camps, a été directement impliqué dans les massacres du camp Ashraf et Liberty ces sept dernières années.

Malgré de nombreux appels internationaux, le gouvernement irakien continue de rejeter ses responsabilités vis-à-vis des résidents du camp Liberty. Il n’a pas fourni de sécurité minimum et n’a pas non plus mené d’enquête.

Après l’attaque, les forces irakiennes n’ont non seulement pas facilité les conditions pour la normalisation du camp, mais ils ont également empêché l’entrée de nourriture, de carburant et de biens de consommation basique dans le camp. Ils n’ont pas non plus autorisé l’accès au camp aux camions citernes.

Par conséquent, nous demandons à notre propre gouvernement, aux Nations unies, aux États-Unis et à l’Union européenne d’obliger le gouvernement irakien à assumer ses responsabilités concernant la sécurité des résidents et d’enquêter sur l’attaque du 29 octobre. De plus, nous demandons fermement les mesures suivantes pour le bien et la sécurité des résidents du camp Liberty :

A. Le statut de camp de réfugiés pour le camp Liberty sous la supervision de l’UNHCR pour garantir la sécurité des résidents par les Nations-Unis ;

B. L’approvisionnement en produits de première nécessité pour normaliser les conditions dans le camp ;

C. Placer le camp hors du contrôle de Faleh Fayyad et le remplacer par des personnes étrangères au régime iranien pour la gestion du camp ;

D. Permettre la vente des propriétés des résidents à Ashraf ou les rembourser pour leur propriété pour leur permettre de couvrir leurs dépenses.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe