lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-GB : Selon un juriste anglais, l’OMPI a été mise sur la...

Iran-GB : Selon un juriste anglais, l’OMPI a été mise sur la liste noire à la demande de Téhéran

ImageCNRI, 12 décembre – Le professeur Bill Bowring, avocat et président de l’institut de recherches des droits de l’homme de la justice sociale de l’université métropolitaine de Londres, figurait parmi les juristes et les parlementaires qui ont pris la parole lors d’un symposium le 29 novembre à la Chambre des Lords sur l’interdiction qui pèse injustement sur l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran. Voici des extraits de son intervention :

Ce qui m’intéresse ici c’est la protection et la promotion des droits de l’homme, spécialement quand ils sont menacés par la législation anti-terroriste. C’est particulièrement le cas avec l’OMPI. C’est pour cela que je suis ici. Tout ce que je veux dire c’est que le gouvernement britannique a un bilan dans ce domaine. Et ce n’est pas du tout un bilan honorable.
Il ne semble pas que vous ayez été inscrits sur la liste du terrorisme par implication ou engagement dans le terrorisme ou pour avoir prôné la violence. L’OMPI a été placée sur cette liste à la demande d’un régime méprisable, d’un régime qui tue les femmes et les enfants en grand nombre. C’est un violateur permanent des droits de l’homme. Il n’existe donc aucune base légale pour avoir interdit l’OMPI. Je suis donc ravi de pouvoir répéter que 1300 avocats britanniques ont signé une déclaration dans ce sens.
Stephen Grosz a déjà parlé de l’action qui va être entreprise par un groupe important de parlementaires pour sortir l’OMPI de cette liste. Cela fait partie d’un contexte extrêmement important dans le cadre duquel nous avons des cas épouvantables à la cour de justice européenne et récemment à la haute cour de justice de ce pays.
J’espère ardemment une attaque concertée lancée par un groupe très uni d’avocats très motivés, ce qui n’est pas quelque chose que l’on rencontre très souvent, pour aider à détruire cette interdiction qui pèse sur l’OMPI, mais aussi pour aller au cœur de ce qui menace les droits de l’homme aujourd’hui.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe