vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Deux étudiants sanctionnés pour avoir parlé

Iran : Deux étudiants sanctionnés pour avoir parlé

 CNRI – Deux étudiants, un garçon et une fille, ont été sanctionnés par les Forces de sécurité de l’État (FSE), qui leur ont confisqué leurs papiers pour s’être parlé sur le campus de l’université du Sistan-Baloutchistan dans le sud-est de l’Iran. Ils ont reçu l'ordre de se repentir de leurs péchés devant Dieu.

L’agent des FSE qui les a interpellés a un long passé de ce que le régime appelle « la prévention du vice » à l'université. L'an dernier, il avait déjà couvert d’insultes des étudiants, garçons et filles, qui discutaient ensemble. Bien que les étudiants aient déposé plainte, l'agent n'a jamais été inquiété.

Ce type de harcèlement n'est pas un événement isolé et avec le début de l’année universitaire les FSE ont intensifié leurs mesures de répression contre les étudiants.

Les mollahs trouvent toujours des prétextes pour imposer des restrictions à la population ; le dernier en date a été le mois sacré du Ramadan.

Le Ramadan est pratiquement terminé, toutefois, au cours de la première semaine, plus de 50 personnes ont été fouettées pour avoir mangé en public, selon le procureur des mollahs de Tabriz, ville du nord-ouest de l’Iran. 

Dans un chiffre donné par le vice-commandant des FSE le 9 septembre près de 26.000 citoyens avaient déjà reçu des avertissements pour avoir rompu le jeûne dans la rue.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe