mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Deux cent législateurs britanniques appuient les recommandations politiques du CNRI

Iran : Deux cent législateurs britanniques appuient les recommandations politiques du CNRI

Sir David Amess (membre du Parlement) : 200 législateurs britanniques contrent la Résistance iranienne

CNRI – Les « épouvantables atrocités, les exécutions et les arrestations de masse » qui ont cours en Iran, en particulier au cours des derniers mois, sont la preuve de la mise en œuvre d’une « politique sinistre visant à terroriser la société civile et à réprimer toute forme de dissidence dans le cadre d’une opposition populaire grandissante contre le guide suprême et sa théocratie », a déclaré le député Sir David Amess, lors d’une réunion sur l’Iran au Parlement britannique la semaine dernière.

« En l’espace de trois jours, après le 10 octobre dernier, alors que des millions de personnes à travers le monde commémoraient la Journée mondiale contre la peine de mort, les autorités iraniennes ont exécuté 22 personnes dans six villes différentes à travers le pays », a t-il déclaré.

« Dix-sept d’entre eux ont été pendus en une seule journée le 12 octobre, dont trois en public, sur les accusations arbitraires de « Moharebeh » ou guerre contre Dieu. Deux des victimes étaient des délinquants mineurs, pendus pour des crimes commis alors qu’ils n’avaient que 17 ans. Et il ne faut pas croire que ces victimes ont pu bénéficier d’un procès équitable, d’une procédure régulière ou encore d’une chance de faire appel. Pas étonnant que le peuple iranien soit en colère et soit indigné par cette barbarie ».

David a déclaré que les raisons sous-jacentes à la barbarie du régime des mollahs en Iran, sont les suivantes : « nous avons un régime théocratique, avec un soutien interne inexistant, qui impose son idéologie médiévale sur une population jeune qui ne désire que la liberté et un avenir démocratique pour son pays ».

« Pendant près de quatre décennies, ce régime a mené une guerre totale contre son propre peuple et a réalisé plus de 2000 exécutions au cours des deux années de mandat de son soi-disant  » président modéré », Hassan Rohani. Le problème est très simple : les exécutions et la répression sont les seuls moyens dont disposent les mollahs pour conserver leur régime médiéval, et veiller à ce que le pouvoir du Guide suprême demeure absolu ».

Le député David Amess a déclaré que le « Comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran » avait avancé une série de recommandations politiques dans un communiqué au gouvernement britannique, pour l’encourager à revoir sa politique envers l’Iran, en lui faisant les recommandations suivantes :

« Premièrement, nous devons faire comprendre aux dirigeants iraniens que leur comportement envers leur propre peuple est totalement inacceptable. Nous ne devons pas fermer les yeux sur la grave violation des droits de l’Homme en Iran qui doit être une priorité dans toute relation bilatérale ».

« Deuxièmement, nous devons combattre aux côtés de l’opposition démocratique iranienne, le Conseil national de la Résistance iranienne, et soutenir l’engagement en 10 points de la Présidente du CNRI, Mme Maryam Radjavi, qui appelle à l’abolition de la peine de mort et la torture en Iran et à l’instauration d’une société démocratique, d’un Iran non-nucléaire, avec une séparation de la religion et de l’Etat, l’égalité des sexes et l’élimination de toute discrimination religieuse et éthnique ».

« Je suis heureux d’annoncer que plus de 200 de mes collègues, des deux Chambres du Parlement et de tous les grands partis, ont déclaré leur soutien à ces recommandations politiques. Nous espérons pouvoir augmenter le nombre dans un avenir proche. »

« Notre message au gouvernement est clair : nous ne pouvons plus nous permettre d’ignorer les aspirations démocratiques et le désir de changement du peuple iranien. Nous ne pouvons plus rejeter leur résistance légitime à la théocratie de Téhéran », a t-il ajouté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe