lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieIran : Davantage de suppression d'emplois et de fermetures d'usines à travers...

Iran : Davantage de suppression d’emplois et de fermetures d’usines à travers l’Iran

CNRI – L’une des plus grandes usine iranienne de céramiques a été contrainte de fermer entrainant la perte de 400 emplois, preuve de l’effondrement de l’économie du régime. La plupart des travailleurs licenciés de l’usine de Sanem dans la ville de Boroujerd (ouest de l’Iran) ont quitté leur emploi en avec deux mois et demi de salaires impayés.

Un responsable de l’office du travail a déclaré que les patrons avaient imputé la fermeture à la chute des bénéfices et à la pénurie de matières premières. Il a déclaré à l’agence officielle ISNA que les employés avaient cotisé à l’assurance chômage mais qu’ils n’avaient touché aucune indemnité. Il a ajouté : « Le non-paiement des factures de l’usine comme l’électricité, le gaz et le téléphone a causé de graves problèmes. Les lignes téléphoniques sont débranchées depuis des années ».

Une usine de fonte d’alliage et de fer située dans la ville de Malayer (nord-ouest de l’Iran)  a également mis à la porte 50 de ses employés et a retardé les salaires de 300 autres pendant quatre mois, par manque de matière première.

Par ailleurs, vingt employés de l’hôpital Khomeiny de la ville de Zabol, dans le sud-est de l’Iran, viennent d’être licenciés avec 16 mois de salaire impayé.

L’agence de presse ISNA a rapporté : « 20 employés de service, hommes et femmes, de cet hôpital ont été embauchés en CDD malgré un travail à plein temps. Et, en raison de la négligence des fonctionnaires de l’Université des sciences médicales de Zabol, ces employés n’ont pas été payés pendant 16 mois.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe