samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran : aide à la résistance

Iran : aide à la résistance

Par Jean Levert

Afrique Asie, février 2011 – Le 12 janvier, une majorité de sénateurs français a apporté son soutien « à la Résistance iranienne» des Moudjahidine du peuple d’Iran. Les sénateurs ont appelé le gouvernement français à intervenir d’urgence pour la protections des habitants du camp d’Achraf en Irak victime d’un blocus inhumain. Le sénateur Jean-Pierre Michel, co-fondateur du Comité français pour un Iran démocratique (CFID), a remis, au cours d’une réunion au Sénat, les signatures des sénateurs à Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne.

Cette réunion a eu lieu après deux événements majeurs touchant la situation du camp d’Achraf qui abrite 3400 membres des Moudjahidine du peule, principal mouvement d’opposition iranienne. D’abord l’attaque de juillet 2009 contre Achraf qui a fait 11 morts et 500 blessés et qui a fait l’objet le 28 décembre d’une ordonnance, sans précédent en matière de justice internationale, de la justice espagnole dans le cadre de crime de guerre et de crime contre la communauté internationale. Ensuite l’agression des résidents d’Achraf, le 7 janvier, par des agents du régime iranien et des forces aux ordres du comité chargé de la répression du camp, des services du premier ministre irakien, qui a fait 176 blessés.

Ce consensus au sénat démontre l’importance de ce sujet de politique internationale. D’autant plus qu’avant le Sénat, la majorité des députés en juillet 2010 et plus de 5000 maires de France, en décembre, ont signé un texte similaire.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe