jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : A Téhéran, certains pleurent pendant que d’autres attendent la libération...

Iran : A Téhéran, certains pleurent pendant que d’autres attendent la libération de proches

Pourquoi ont-ils tué mon frèreCNRI – Un garçon de 17 ans, victime de la répression pendant soulèvement national, a été enterré hier à Téhéran. Ashkan Sohrabi a été tué par les forces de répression dans la rue Khoch.

En plus de ses proches, d'autres personnes, à Téhéran, ont pris part à ses funérailles, en saluant fièrement sa mémoire et en psalmodiant des chants religieux évoquant la mort des innocents. Une cérémonie aura également lieu jeudi à 15h30 heure locale à la mosquée Ghasroldacht de Téhéran.

Par ailleurs, les familles des disparus au cours de la récente insurrection se sont rassemblées en face de la sinistre prison d'Evine, aujourd'hui, pour exiger la libération de leurs proches. Le 20 juin, le secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne a déclaré dans un communiqué que « les agents du régime ces derniers jours, ont fait pression sur le personnel médical dans les hôpitaux et kidnappé les blessés sur leurs lits d'hôpital pour les transférer dans des prisons et des centres de sécurité secrets». Des informations arrivent sur la torture des détenus.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe