mercredi, février 21, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran ' Opposition : 20000 Iraniens manifestent devant l'ONU à New York

Iran ‘ Opposition : 20000 Iraniens manifestent devant l’ONU à New York

ImageIls ont demandé l’expulsion d’Ahmadinejad et le soutien au changement démocratique avec Maryam Radjavi

 

CNRI, 15 septembre – Hier, plus de 20.000 Iraniens de 40 Etats des Etats-Unis se sont rassemblés devant le siège des Nations Unies pour condamner vigoureusement la présence du président terroriste iranien Mahmoud Ahmadinejad à l’ONU et exiger son expulsion.

 

Les manifestants brandissaient des portraits des dirigeants de la Résistance iranienne, le drapeau tricolore iranien frappé de l’emblème du Lion et du Soleil et lançaient des slogans contre la politique de complaisance avec le régime des mollahs. Ils ont demandé le retrait de la liste terroriste de la force axiale de la résistance, les Moudjahidine du peuple d’Iran. Ils ont également exprimé leur soutien à un changement démocratique en Iran avec Maryam Radjavi.

 

Dans cette manifestation gigantesque, la plus grande jamais organisée par les Iraniens aux Etats-Unis, Maryam Radjavi s’est adressée à la foule par un canal satellite. « La Résistance iranienne appelle à un embargo pétrolier contre le régime des mollahs, a-t-elle martelé. La dictature religieuse doit être privée de revenus pétroliers qui l’aide à préserver son régime… Toutes les mesures restrictives imposées sur la nation iranienne et sa résistance doivent prendre fin… L’inclusion des Moudjahidine sur les listes du terrorisme des Etats-Unis et de l’Europe constitue la restriction la plus importante que ces pays aient appliquée au peuple iranien et à sa résistance … La marque de terrorisme contre le mouvement de Résistance iranien est le fruit de la politique de complaisance avec le régime des mollahs. Maintenant que les soi-disant modérés au sein du régime ont misérablement échoué, il faut retirer cette marque. » 
M. Thomas von Essen, le chef des pompiers new-yorkais lors du 11 septembre 2001, a pris la parole lors du meeting, qualifiant Ahmadinejad de meurtrier. Au nom de la police et des pompiers de New York, il a exprimé son soutien à la manifestation des Iraniens pour un changement démocratique en Iran.

 

Le rabbin new Yorkais Daniel Zuker, le père Anthony Ercolano et des familles de victimes de la tragédie du 11 septembre, des attentats terroristes des tours Khobar en Arabie Saoudite et à Beyrouth ont aussi pris la parole pour dénoncer la visite d’Ahmadinejad à New York. Ils ont également déclaré le soutien aux objectifs de la manifestation.

 

Un grand nombre de parlementaires de pays européens, comme  les britanniques David Amess et Brian Binley, le norvégien Lars Rice, l’eurodéputé polonaise Ryszard Czarnecki, et le canadien Paul Forseth, ont exprimé leur soutien au changement démocratique avec Maryam Radjavi. Ils ont souligné la nécessité de retirer les Moudjahidine du peuple de la liste des organisations terroristes.

 

Mme Sona Samsami, Moslem Eskandar Filabi, ancien champion national et international de lutte, le Dr. Ahmad Radjavi et Alireza Jafarzadeh sont aussi montés à la tribune pour s’adresser à la foule.

 

On peut lire dans la résolution finale de cette manifestation : « Le peuple iranien demande le renversement de ce régime et un changement démocratique dans son pays. Nous saluons les propos du président américain qui a souligné l’illégitimité de l’élection du régime et a affirmé que quelques hommes non élus dirigent le peuple iranien. Nous déclarons que cela fait longtemps que le peuple iranien résiste pour sa liberté. Il est temps que la communauté internationale adopte une politique de fermeté contre cette théocratie et reconnaisse le droit du peuple iranien à la liberté. Ce régime touche à sa fin et l’avenir appartient au peuple iranien et à sa résistance. « 

 

La résolution a également condamné les atrocités barbares des mollahs et affirmé son soutien aux prisonniers politiques en grève de la faim dans les prisons du régime en Iran.