jeudi, juillet 25, 2024
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran : Le Parlement européen appelle le Conseil de l'UE à proscrire...

Iran : Le Parlement européen appelle le Conseil de l’UE à proscrire le CGRI et à sanctionner Khamenei

Iran : Le Parlement européen appelle le Conseil de l'UE à proscrire le CGRI et à sanctionner Khamenei

La semaine dernière, le Parlement européen a approuvé une résolution condamnant l’empoisonnement de milliers d’écolières en Iran. La résolution appelait le Conseil de l’Europe à proscrire les Gardiens de la révolution en tant qu’organisation terroriste et à ajouter le guide suprême du régime iranien Khamenei, le président des mollahs Ebrahim Raisi et le procureur général Mohammad Jaafar Montazeri à la liste des sanctions de l’UE.

Le Parlement européen a également appelé le Conseil des droits de l’homme des Nations unies à mener une enquête indépendante sur les empoisonnements et a exhorté les États membres de l’UE à faciliter la délivrance de visas, d’asile et de subventions d’urgence à ceux qui doivent quitter l’Iran, en particulier les femmes et les filles.

La résolution a condamné la tentative de faire taire les femmes et les filles en Iran et a exprimé sa solidarité avec les étudiants iraniens touchés par les empoisonnements et leurs familles. Il a réitéré la condamnation par le Parlement des politiques anti-femmes et anti-filles du régime et a exigé l’abolition de toute discrimination systémique.

La résolution appelait également à ce que les responsables des empoisonnements soient tenus pour responsables et aux autorités iraniennes à accorder un accès complet à « la mission internationale indépendante d’établissement des faits des Nations unies et au rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l’homme en République islamique d’Iran ».

Le Parlement européen a dénoncé l’incapacité du régime à donner suite aux informations faisant état d’attaques toxiques systématiques contre des écolières et à toute poursuite judiciaire à motivation politique contre ceux qui signalent les empoisonnements. Elle a appelé à la libération de toutes les personnes emprisonnées ou poursuivies pour avoir exercé leurs droits fondamentaux et à l’abandon de toutes les charges retenues contre elles.

Un texte de la résolution peut être trouvé ici:

[pdf-embedder url= »https://fr.ncr-iran.org/wp-content/uploads/2023/03/RC-9-2023-0170_EN.pdf »]