vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésIran - Irak - Un agent notoire de Maliki revendique l’attaque contre...

Iran – Irak – Un agent notoire de Maliki revendique l’attaque contre Liberty

4e attaque à la roquette sur Liberty – n°7

Un agent notoire de Maliki revendique l’attaque contre Liberty 

Quelques heures après l’attaque aux roquettes contre le camp Liberty qui a causé trois morts et une cinquantaine de blessés, Wathiq al-battat (Vassigh al-Battate), terroriste notoirement au service de Nouri Al-Maliki a revendiqué cette attaque. Ce mollah criminel se faisant appeler avec ridicule « commandant de la milice armée d’Al-Mokhtar » a déclaré à Reuters que son groupe : « a lancé 20 roquettes Katyusha et d’obus de mortiers contre le camp Liberty »

 

Ce n’est pas la première fois que Maliki utilise le masque et la couverture d’Al-Battat pour cacher ses propres crimes.

Le 13 février 2013, quatre jours avant la première attaque aux roquettes contre Liberty, la Résistance iranienne avait annoncé dans un communiqué que « Les régimes iranien et irakien ont cherché à brouiller les cartes : étant donné que le «Kataëb Hezbollah » est connu pour être un groupuscule terroriste fondé par le régime des mollahs agissant en coordination avec le bureau de Nouri Al-Maliki, les autorités ont procédé à une nouvelle mise en scène en fabriquant et pointant vers un groupe inconnu du nom de « Jeich Al-Mokhtar » ( l’armée de Mokhtar) afin de se laver les mains de ces crimes odieux… Or, le « Jeich Al-Mokhtar » est en réalité un avatar de « Kataëb Hezbollah », un groupe au service des plans sinistres de Khamenei et de Maliki en Irak. »

Selon les médias irakiens, l’Armée de Mokhtar avait annoncé sa création le 4 février, seulement cinq jours avant l’attaque sur Liberty et avait déclaré : « Jeich Al-Mokhtar est un soutien au pouvoir central dans sa lutte contre la corruption et les corrompus et pour s’opposer aux organisations terroristes comme Al Qaïda et l’armée libre » (agences de presse et médias irakiens). Quelques heures après l’annonce de cette formation, des membres de Jeich Al-Mokhtar ont participé dans une parade militaire dans le club Sana’é à Bagdad, sous la protection de la police et de l’armée irakienne.

Selon les journaux arabes de référence comme Al-Hayat, Asharq Al-Awsat, ou le site d’information Ilaf, le nom de « Mokhtar » (symbole de vengeance) se réfère à la personne de Maliki. Le quotidien Asharq Al-Awsat, écrit le 11 février que «l’armée de Mokhtar est fondée pour soutenir le gouvernement irakien afin de contrôler sa sécurité ». Ce journal ajoute que les bande inféodées au pouvoir ont l’habitude de surnommer Maliki : « Mokhtar Zamane » (le Mokhtar de l’époque).

Le 8 juillet, la télévision Al-Taghir a diffusé une vidéo d’Al-Battat déclarant : « il faut que nous préservions le gouvernement et ses institutions et obéir aux ordres. » Il insista que son parti « soutiendra le gouvernement de toutes ses forces parce que le gouvernement lui a facilité le passage en Syrie » !

 Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 27 décembre 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe