lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIrak : transfert des détenus Moudjahidine du peuple vers Bagdad pour être...

Irak : transfert des détenus Moudjahidine du peuple vers Bagdad pour être jugés

AFP, Baquba, 1er octobre (fil arabe) – Les autorités irakiennes ont transféré les 36 détenus appartenant au mouvement d’opposition des Moudjahidine du peuple, de Dyala vers Bagdad pour y être jugés sous l’accusation de « séjours irrégulier » sur le sol irakien, a annoncé une source de la police irakienne.

Cette source a ajouté depuis le centre des opérations de police de la province de Dyala : «les détenus ont été transférés dans trois autobus, sous forte escorte policière, vers Bagdad pour y être jugés ».

« Le gouvernement compte faire juger les prévenus par un tribunal en présence d’observateurs internationaux, car leur présence en Irak est illégal et parce qu’ils ont attaqué nos forces de l’ordre.»

Il n’était pas possible de vérifier cette information au ministère de l’Intérieur.

Par ailleurs, une source au camp d’Achraf a indiqué à l‘AFP qu’ « à midi ils ont été transférés vers une destination inconnue ». « La police les a transférés par la force et contre leur gré vers une destination inconnue», a-t-il ajouté, en disant que cela constitue « une violation du système judiciaire. »

Mardi dernier, un juge irakien avait annoncé avoir ordonné la libération des 36 opposants iraniens appartenant aux « Moudjahidine du peuple », mais les autorités ont refusé d’appliquer la décision de justice « en raison de leur situation irrégulière » et pour s’être « infiltrés » sur le territoire sol irakien.

« J'ai ordonné dimanche leur retour au camp d’Achraf » avait affirmé à l'AFP le juge de la cour de Khalis (60 km au nord de Bagdad), Ali al-Tamimi. Le camp est sous contrôle irakien depuis juillet dernier suite à de violents affrontements qui ont fait 11 morts, des centaines de blessés parmi les Iraniens et 36 personnes arrêtées.

Le mouvement des Moudjahidine du peuple a été créé en 1965 dans le but de renverser le régime du chah. Les autorités iraniennes accusent les Moudjahidine du peuple de trahison pour s’être alliés au régime de Saddam Hussein durant la guerre qui a opposé les deux pays dans les années 1980.

L’organisation des Moudjahidine du peuple a été retirée de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne en janvier dernier. L’Iran avait vivement condamné la décision.

Ce mouvement constitue l’aile armée du Conseil national de la Résistance iranienne dont le siège est à Paris, mais l’organisation a annoncé avoir renoncé à la violence en juin 2001.

Les forces américaines on désarmé le mouvement en 2003 après la chute de l’ancien régime.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe