mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésIrak : Les violations d’accords continuent à Liberty pour faire pressions sur...

Irak : Les violations d’accords continuent à Liberty pour faire pressions sur les habitants – Photos

Les forces irakiennes refusent aux habitants leurs charriots élévateurs pour les forcer à transporter des charges lourdes à dos d’hommes

Irak Camp LibertyCNRI – Les forces irakiennes continuent d’empêcher les habitants d’utiliser leurs chariots élévateurs. Ils ont donc été souvent contraints de transporter de lourdes charges à dos d’hommes. (Photos ci-jointes)

Les forces irakiennes ont refusé le transfert d’Achraf à Liberty de dizaines de charriots élévateurs.

A la suite de multiples requêtes des habitants auprès des autorités américaines et onusiennes, en novembre 2012, dans un accord tripartites entre la MANUI, les habitants et le gouvernement irakien, deux engins ont été transférés d’Achraf.

Cependant, les forces irakiennes ne les ont pas remis aux habitants : elles ont décidé les garder au poste de police où chaque jour les habitants devaient aller les prendre et les ramener après utilisation.

Dès le départ, les agents du renseignement ont créé des obstacles en espaçant dans la pratique à plusieurs jours les occasions pour les habitants de pouvoir utiliser ces charriots. Mais à présent, cela fait plus de quatre mois que malgré des demandes journalières, les habitants ne peuvent se servir de leurs engins. Les agents du renseignement ont emmené les appareils dans leur propre poste où ils les utilisent.

Empêcher les habitants de se servir de leurs charriots comme simple moyen de transports de charges, relève simplement au 21e siècle de torture. Ainsi ces manutentions manuelles de charges lourdes ne vont pas sans causer de multiples douleurs et maladies des os chez de nombreux habitants.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 octobre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe