vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIrak: les survivants d'un camp d'exilés iraniens transférés à Bagdad

Irak: les survivants d’un camp d’exilés iraniens transférés à Bagdad

AFP, 12 septembre – Les survivants d’une attaque sanglante contre un camp d’exilés iraniens en Irak ont été transférés dans la nuit vers un autre camp à Bagdad, a annoncé jeudi l’ONU.
Les 42 survivants de la tuerie qui a eu lieu le 1er septembre à Achraf, au nord-est de la capitale, sont arrivés dans la nuit au camp Hurriya où se trouvent quelque 3.000 autres membres des Moudjahidine du peuple, un groupe d’opposition à Téhéran, selon Eliana Nabaa, porte-parole de la mission de l’ONU en Irak.

« Leur relocalisation en dehors de l’Irak est maintenant une priorité, et il est urgent que des pays qui sont prêts à les accueillir le fassent, afin qu’ils puissent bénéficier d’un avenir sans danger en dehors de l’Irak », a affirmé le représentant-adjoint de l’ONU en Irak, Gyorgy Busztin, dans un communiqué.

Les circonstances de la tuerie, qui a fait 52 morts dans les rangs des exilés iraniens, et que l’ONU qualifie « d’attaque terroriste », n’ont toujours pas été élucidées malgré la mise en place d’une commission d’enquête gouvernementale.

Sept résidents du camp, six femmes et un homme, sont par ailleurs portés disparus depuis l’attaque, selon l’ONU et les Moudjahidine du peuple.
L’ONU a demandé au gouvernement irakien d’enquêter sur ces disparitions, mais « sans résultat jusqu’à présent », a déclaré Mme Nabaa à l’AFP.

Les exilés iraniens sont installés dans le pays de longue date.
Ils ont été désarmés après l’intervention américaine en Irak en 2003, et le gouvernement irakien cherche depuis à se débarrasser de leur présence, jugée encombrante.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe