dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIrak : blocage de l’entrée de Liberty à la nourriture, aux médicaments...

Irak : blocage de l’entrée de Liberty à la nourriture, aux médicaments et au carburant et du transport des malades

Appel à une intervention urgente des USA et de l’ONU pour faire lever le blocus inhumain et assurer la protection et la santé des habitants

 Le gouvernement irakien, à la demande du régime iranien a intensifié ses mesures inhumaines et répressives contre les habitants du camp Liberty

 

1- Le 20 aout, les forces de Maliki, dans la poursuite de leur politique criminelle, ont intensifié le blocus des habitants de Liberty. En plus d’empêcher l’entrée du carburant et des camions de vidange des citernes septiques, ils ont empêché l’entrée des camions de nourriture et de médicaments. C’est un nouveau pas dans l’application des ordres du fascisme religieux au pouvoir en Iran depuis la visite à Bagdad de Chamkhani, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale des mollahs, et de Ghassem Soleimani, le commandant de la force terroriste Qods, où Ils avaient rencontré Maliki et son conseiller à la sécurité nationale Fallah Fayaz.

 

2- Le 21 aout marque le 9e jour où par une chaleur de 50 degrés, le gouvernement irakien bloque l’entrée du carburant dans le camp. Cette grave pénurie pour la production d’électricité plonge les habitants dans une grave crise.

 

3- Cela fait cinq jours que les forces irakiennes empêchent l’entrée des camions de vidange des eaux usées, camions à la charge des habitants. Cela crée une crise sanitaire dans le camp qui manque d’infrastructures.

 

4- Le 20 aout, les forces irakiennes ont empêché le transport dans un hôpital de Bagdad d’un malade du cancer pour sa radiothérapie. Le même jour ils ont retardé et saboté le transport d’autres malades, leur faisant rater leurs rendez-vous.

 

Ces dernières semaines, le gouvernement irakien sous divers prétextes a empêché l’hospitalisation des malades urgents. Il s’agit d’une torture physique pour les malades et d’une torture psychologique pour l’ensemble des habitants. Le blocus médical inhumain a causé jusqu’à présent la mort dans d’horribles douleurs de 20 habitants.

 

Le 26 juillet, la Résistance iranienne, avait annoncé que dans leurs rencontres avec Maliki et Fallah Fayaz, Chamkhani et Soleimani avaient donné comme directive de rendre les conditions de vie des habitants de Liberty les moins sûres et les plus intolérables pour qu’ils se sentent en danger.

 

Vu les engagements répétés et par écrits du gouvernement américain et de l’ONU sur la sécurité et la santé des habitants de Liberty, la Résistance iranienne leur demande d’intervenir d’urgence pour mettre fin à ce blocus oppressif et croissant contre Liberty. Qu’ils ne laissent pas éclater une nouvelle catastrophe humanitaire à Liberty. Il faut au plus vite régler et garantir l’entrée du carburant, de la nourriture et des médicaments dans le camp et celle des camions de vidange septique.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 21 aout 2014

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe