vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceFrance : rassemblement pour les victimes de la répression de 1988 en...

France : rassemblement pour les victimes de la répression de 1988 en Iran

Paris 31 juillet 2010Agence France Presse, 31 juillet  – Quelque 150 personnes se sont rassemblées samedi à Paris pour rendre hommage aux victimes de la répression en 1988 en Iran et à celles des affrontements survenus dans le camp d’Achraf en Irak en 2009, à l’appel de l’opposition iranienne en exil, a constaté un journaliste de l’AFP.

Paris 31 juillet 2010Agence France Presse, 31 juillet  – Quelque 150 personnes se sont rassemblées samedi à Paris pour rendre hommage aux victimes de la répression en 1988 en Iran et à celles des affrontements survenus dans le camp d’Achraf en Irak en 2009, à l’appel de l’opposition iranienne en exil, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les manifestants brandissaient des drapeaux iraniens et des bannières violettes, ainsi que des portraits de Maryam Radjavi, la présidente du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), dont la principale composante est l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI). Dans un message lu par un participant, Maryam Radjavi a appelé la communauté internationale à "créer un tribunal spécial sous l’égide des Nations unies, afin de ne pas laisser impunis les responsables du massacre de 1988, l’un des plus grands crimes politiques depuis la Seconde guerre mondiale".

L’ancien évêque d’Evreux, Mgr Jacques Gaillot, a aussi réclamé que "justice soit faite", s’exprimant devant des photos de dizaines de victimes des exécutions.

D’août 1988 à février 1989, les autorités iraniennes ont procédé à des exécutions massives de prisonniers politiques. Près de 5.000 prisonniers ont été tués, selon Amnesty International. Le CNRI évoque le chiffre de 30.000 morts.

Paris 31 juillet 2010Les manifestants ont aussi rendu hommage aux victimes des affrontements dans le camp d’Achraf, en Irak, qui ont fait 11 morts et des centaines de blessés en juillet 2009, selon le CNRI. Le camp d’Achraf, situé à 80 km au nord de Bagdad, a été construit dans les années 1980 et abrite 3.500 opposants au régime iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe