lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafExtraits d'un discours prononcé par le sénateur Dirk Claes, président du Comité...

Extraits d’un discours prononcé par le sénateur Dirk Claes, président du Comité belge des parlementaires pour un Iran démocratique

Communiqué de presse – Mercredi 30 novembre 2011 – Bruxelles
 
Au nom du Comité belge des parlementaires pour un Iran démocratique qui a organisé cette rencontre avec l’aide de nos bons amis de la Résistance iranienne et la communauté iranienne en Belgique, je voudrais vous souhaiter la bienvenue à vous tous qui êtes réunis ici pour cet événement très important. Je dis qu’il est important parce que demain, les ministres européens des Affaires étrangères se réuniront à Bruxelles et que la question d’Achraf figure sur leur agenda.

Dans une lettre au parlement belge cette semaine, le gouvernement irakien a insisté sur le fait qu’il tiendra ses délais de fermeture d’Achraf le 31 décembre 2011.

Le ministre des Affaires étrangères de Belgique, Steven Vanackere, qui s’exprimait au Sénat la semaine dernière, a déclaré son opposition à cette échéance impossible la jugeant  «ni raisonnable ni réaliste ».

J’ai écrit plusieurs lettres à M. Martin Kobler qui est le chef de la MANUI en Irak pour condamner ce délai ridicule. J’ai exprimé notre profonde préoccupation soulevée par ses déclarations sur le déplacement des résidents d’Achraf vers d’autres emplacements à l’intérieur de l’Irak.

Maintenant, au nom de la majorité des députés et sénateurs belges qui ont signé des déclarations en soutien d’Achraf, je demande à l’Assemblée générale des Nations unies et à son représentant M. Martin Kobler, de déclarer leur claire opposition au déplacement forcé des résidents d’Achraf en Irak et à cette date butoir. Cela pourrait conduire à un massacre brutal des résidents.

Pour parler franchement, nous n’avons absolument aucune confiance sur la façon dont les responsables des Nations Unies en Irak gèrent ce problème. L’Union européenne et Mme Ashton ne devraient pas soutenir aveuglément l’ONU en Irak. Parce que si l’ONU et M. Kobler veulent passer un accord avec le gouvernement irakien sans l’approbation de la population d’Achraf, ce n’est pas du tout acceptable et ce sera condamné par la communauté internationale. Si cela arrive, les résidents d’Achraf ont le droit de résister, car ils préfèrent mourir à Achraf, plutôt que d’être tués ou enlevés plus tard dans un coin perdu d’Irak.

J’espère qu’à l’avenir, nous n’aurons pas à blâmer les Nations Unies et en particulier la MANUI pour avoir aidé et assisté le nouveau dictateur de l’Irak, Maliki, à commettre un crime contre l’humanité.

Donc demain les ministres européens des Affaires étrangères doivent condamner cette échéance. Ils doivent condamner un déplacement forcé des résidents d’Achraf.

C’est tout ce que je voulais dire. Je souhaite le meilleur à nos frères et sœurs d’Achraf. Avec votre résistance, vous bâtissez l’histoire. Le peuple iranien doit être fier de vous tous. Nous allons continuer à soutenir les Moudjahidine du peuple et Mme Maryam Radjavi jusqu’à ce que le peuple iranien soit libre.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe