jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésEn marge de la session des droits de l'homme à New York,...

En marge de la session des droits de l’homme à New York, les Iraniens manifestent contre les violations des droits de l’homme

no to rouhaniCNRI – Un rassemblement pour condamner les violations des droits de l’homme par le régime des mollahs et demander une protection pour les opposants iraniens emprisonnés au camp Liberty en Irak a été organisé à New York devant le siège des Nations Unies.

Elle coïncidait avec une session de l’Assemblée Générale sur les droits de l’homme, cette semaine, qui a approuvé une résolution exprimant sa « profonde préoccupation » face à la montée en flèche des exécutions par le régime.

Les manifestants ont également condamné l’es attaques à l’acide sur les femmes iraniennes et exhorté le Conseil de Sécurité de l’ONU à protéger les 2700 opposants iraniens du camp Liberty en Irak et de contraindre le gouvernement irakien à mettre fin au siège médical inhumain sur ce camp.

Au moins 22 Achrafiens sont morts par manque de soins médicaux appropriés et d’accès à des soins hospitaliers.

Depuis qu’Hassan Rohani a pris ses fonctions à la présidence des mollahs, plus de 1000 personnes, y compris des femmes, des prisonniers politiques et une multitude de jeunes ont été pendus, beaucoup en public.

La 61ème résolution onusienne condamnant les violations flagrantes et systématique des droits de l’homme en Iran a été adoptée à l’ONU avec le soutien de 78 pays membres, avec 35 votants et 69 abstentions.

La résolution s’appuie sur un récent rapport du Rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme en Iran qui souligne que Téhéran ne l’a toujours pas autorisé de se rendre en Iran depuis 2005.

Une dépêche de l’Associated Press déclarait : « La dirigeante de l’opposition iranienne, Maryam Radjavi, a déclaré dans un communiqué que la résolution « ne laisse aucun doute sur le fait que l’épouvantable dossier des droits de l’homme du régime des mollahs doit être renvoyé au Conseil de Sécurité pour l’adoption de mesures contraignantes et punitives », et elle a averti que les négociations sur le nucléaire ne doivent pas être utilisées comme une excuse pour ignorer les questions des droits humains en Iran ».

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe