mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDurant son séjour à Paris, la Secrétaire Clinton exhortée à s'assurer...

Durant son séjour à Paris, la Secrétaire Clinton exhortée à s’assurer des Droits des Dissidents Iraniens au Camp d’Ashraf et au camp Liberty

PARIS 19 Avril 2012 / PRNewswire – Dans une lettre à la Secrétaire d’Etat américaine lors de sa visite à Paris pour assister à la conférence internationale sur la crise syrienne, le Comité français pour un Iran démocratique (CFID) a exhorté la Secrétaire Hillary Clinton à intervenir personnellement pour s’assurer que les droits des dissidents iraniens dans le Camp de Achraf et  le Camp Liberty en Irak, qui sont membres du principal mouvement de résistance iranien, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI)soient appliqués .

 Le Comité, composé de parlementaires français et de dignitaires est dirigé par le sénateur Jean-Pierre Michel, le vice-président de l’Amitié avec la Syrie au Sénat français, stipule que les résidents d’Achraf ont fait preuve de bonne foi et d’une extrême souplesse pour encourager une solution pacifique à la crise, et que ce sont près de 1.600 résidents d’Achraf (près de la moitié de la population totale)qui ont été transférés au Camp Liberté  près de Bagdad. D’autre part, les actions du gouvernement de l’Irak, qui sont fortement influencées par le régime iranien, représentent tout le contraire de cette attitude. Le Gouvernement irakien tente de transformer le Camp Liberty en une véritable prison et fait tout ce qu’il peut pour rendre la vie insupportable aux résidents en général et tout spécialement à ceux d’entre eux qui sont malades et ceux qui sont handicapés .

 Dans sa lettre à la Secrétaire d’Etat américaine, le CFID a souligné que le Gouvernement iraquien a récemment refusé le transfert des équipements et installations pour les paraplégiques et le dernier groupe de 400 résidents d’Achraf qui ont été transférés du camp d’Achraf au Camp Liberty il ya quelques jours. Ils se sont vu refuser le droit de transporter des générateurs et autres équipements nécessaires pour satisfaire aux exigences de base dans le camp sous la chaleur extrême en Irak.
 Le Comité français a souligné que les résidents doivent en particulier avoir le droit de mener des activités de construction et d’être en mesure d’améliorer les conditions du camp pour accueillir les personnes handicapées ainsi que les résidents qui sont malades et les personnes âgées. Il a exhorté le Secrétaire Clinton à intervenir pour s’assurer que les besoins humanitaires minimum et normaux relatifs aux droits de l’homme soient respectés pour empêcher que le Camp Liberté soit transformé en prison .

 Le Comité français pour un Iran démocratique a accueilli la présence de Mme Clinton dans la capitale française et honoré ses efforts pour promouvoir les droits de l’homme et le respect des libertés. Il a fait appel à son engagement  pour la défense des peuples syrien et iranien et de leurs droits et activités pour atteindre la liberté. Il a souligné que les dictateurs au pouvoir en Iran et len Syrie sont unis dans leur barbarie, et recourent à toutes les formes de cruauté pour réprimer les revendications légitimes de leurs populations.

 Le comité a ajouté que, tandis qu’Assad  continue le bombardement sauvage des villes syriennes, les mollahs iraniens continuent de torturer et d’exécuter des opposants politiques et complotent contre les résidents du camp d’Achraf et de Liberté.

 Le CFID rappelle que le gouvernement de l’Irak a attaqué le camp d’Achraf à la demande du régime iranien à deux reprises, tuant des dizaines et blessant des centaines de civils sans défense.
 Pour CFID – François Colcombet magistrat– Ancien membre du Parlement français

SOURCE Comité Français pour un Iran démocratique

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe