samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes Iraniens protestent en Europe et en Amérique en soutien à Achraf

Des Iraniens protestent en Europe et en Amérique en soutien à Achraf

 CNRI – Le 9 avril 2009, des Iraniens en exil et des familles de résidents du camp d’Achraf en Irak ont pris part à des rassemblements à Genève, Londres, Washington et Stockholm, pour protester contre les pressions imposées par le régime des mollahs et les mesures illégales prises par le Conseiller irakien à la sécurité nationale, Mowaffagh al-Roba’i, contre les résidents de la Cité d’Achraf.

 CNRI – Le 9 avril 2009, des Iraniens en exil et des familles de résidents du camp d’Achraf en Irak ont pris part à des rassemblements à Genève, Londres, Washington et Stockholm, pour protester contre les pressions imposées par le régime des mollahs et les mesures illégales prises par le Conseiller irakien à la sécurité nationale, Mowaffagh al-Roba’i, contre les résidents de la Cité d’Achraf. 

Achraf, au nord de Bagdad, abrite près de 3500 membres du principal mouvement d'opposition iranien, l'organisation des Moudjahidines du peuple d'Iran (OMPI).

Les Iraniens à Genève ont manifesté en face du siège du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Ils ont appelé le Secrétaire général de l’ONU, le HCR, le Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l'homme et le Comité international de la Croix-Rouge à assurer la protection et le respect des droits des résidents d'Achraf en conformité avec les lois et conventions internationales.

Jean-Pierre Labarthe, un militant des droits de l'homme, a exprimé son soutien à la Résistance iranienne. A ses yeux «les réfugiés d’Achraf luttent pour la paix et la liberté, et c'est la raison pour laquelle je me tiens à leurs côtés ». Il a condamné la violation de leurs droits par certaines autorités irakiennes et prié pour la sécurité et la victoire des résidents d’Achraf.

Un représentant de l'Association iranienne des experts en Suisse, a déclaré : «Nous invitons le gouvernement des États-Unis à rester fidèle à ses engagements en ce qui concerne la Cité d’Achraf. »

Londres a été le théâtre de la 25e journée de protestation. En face de l'ambassade irakienne à Londres, les Iraniens ont protesté contre les pressions imposées par le Guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei.

Prenant la parole, un parent des résidents d’Achraf a déclaré qu’en « notre quatrième semaine de rassemblement, nous disons à ceux qui s’opposent aux normes humanitaires reconnues et aux droits de la personne dans le monde, pour appliquer les directives de leurs maîtres de Téhéran, que nous poursuivrons sans relâche la défense des droits des résidents d'Achraf. »

À Washington, devant l'ambassade irakienne, les Iraniens ont appelé Bagdad à cesser sans délai les pressions et les restrictions imposées aux résidents d’Achraf. Ils ont aussi décrié les mesures que Mowaffagh al-Roba’i a prises en conformité avec les ordres de la dictature au pouvoir en Iran.

Dans un autre rassemblement devant la Maison Blanche, les intervenants ont demandé la fin immédiate des pressions et des restrictions imposées par Mowaffagh al-Roba’i. Ils ont souligné qu'ils continueraient jusqu'à ce que la protection des résidents d'Achraf soit garantie et leurs droits respectées conformément au droit international.

Le 8 avril, un rassemblement similaire a eu lieu à Stockholm, en face de l'ambassade irakienne. Bon nombre de manifestants avaient de la famille à Achraf. Ils ont exigé la levée des restrictions inhumaines.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe