samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDes centaines d’Iraniens en grève de la faim de Liberty à l’Australie,...

Des centaines d’Iraniens en grève de la faim de Liberty à l’Australie, via l’Europe et l’Amérique

CNRI – Ce 30 septembre marque le 30e jour de grève de la faim de centaines d’opposants Iraniens. Ce mouvement parti du camp Liberty (où se trouvent les membres de l’Ompi, près de l’aéroport de Bagdad), est suivi à Genève, Londres, Berlin, Ottawa et Melbourne.

La grève a été déclenchée après l’attaque le 1er septembre des forces irakiennes sur le camp d’Achraf, à la demande du régime iranien, qui ont massacré 52 opposants iraniens, réfugiés sans armes et sans défense, et pris sept autres, dont six femmes, en otages.

Les grévistes de la faim demandent leur libération et protestent contre cette boucherie ; ils protestent aussi contre le silence et l’inaction des USA, de l’ONU et de l’Union européenne face à la situation des sept otages.

Parallèlement, dans de nombreuses grandes villes du monde, les opposants iraniens tiennent des sit-in et des actions non stop depuis cette date. On les retrouve à Vancouver, Toronto, Washington, Los Angeles, San Diego, Oakland, Stockholm, Göteborg, Boras, Copenhague, Oslo, La Haye, Bruxelles, Luxembourg, Paris, Madrid, Rome, Vienne, Bucarest, Sydney et Canberra.

Au bout de 30 jours, un grand nombre de grévistes ont perdu entre 5 à 10 kg et connaissent des problèmes médicaux. Mais ils sont déterminés à continuer jusqu’à la libération des otages et la mise en place d’une protection effective au camp Liberty, à savoir l’installation permanente d’une équipe d’observateurs de l’ONU et d’une unité de casques bleus pour empêcher de nouvelles attaques et leurs lots de carnages.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe