mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDéclaration des Communautés irano-américains en Amérique sur le retrait de l'OMPI de...

Déclaration des Communautés irano-américains en Amérique sur le retrait de l’OMPI de la liste noire

SAN FRANCISCO, le 21 septembre 2012 – Aujourd’hui, plus de vingt grandes organisations irano-américaines aux États-Unis ont publié une déclaration conjointe représentant des dizaines de milliers d’Irano-américains à travers les États-Unis.

Elles se félicitent de la décision prise de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton d’informer le Congrès américain qu’elle a retiré de la liste des Organisations terroristes étrangères (FTO) l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI) en vertu de l’article 219 de la Loi sur l’immigration et la nationalité (8 USC 1189). L’OMPI n’aurait pas dû être mise sur la liste FTO et il est normal et juste que la Secrétaire d’Etat Clinton ait retiré l’OMPI de cette liste.

« Cette action libèrera le plus grand groupe de dissidents iraniens, calmes, laïques, pro-démocratiques des contraintes engendrées par la loi des sanctions américaines et cela représente une étape significative pour l’administration Obama de promouvoir une société démocratique et exempte d’armes nucléaires en Iran », indique le communiqué.

« Tandis que la décision de radiation constitue une avancée majeure, un travail important reste à venir. En effet, nous sommes impatients de travailler avec le Département d’Etat, les membres du Congrès et les Nations Unies pour assurer la sécurité des résidents du camp d’Achraf en Irak alors qu’une décision est prise sur leur réinstallation permanente en dehors de ce pays », a ajouté le communiqué.

Homeira Hessami, une ancienne prisonnière politique en Iran et présidente de la Communauté irano-américaine du Texas du Nord, a salué la décision. « La radiation de l’OMPI aurait dû être prise depuis longtemps, nous remercions la Secrétaire Hillary Clinton d’avoir fait ce qui est juste ». Elle a ajouté : « La radiation de l’OMPI de la liste terroriste va libérer le mouvement pour apporter des changements en Iran. Elle enverra un message très fort au peuple iranien pour qu’il puisse poursuivre ses aspirations démocratiques et cela servira d’avertissement au régime des ayatollahs comme quoi les jours de chantage et d’intimidation sont terminés ».

Bahman Badiee, président de l’Association irano-américaine de Floride a ajouté : « La radiation aurait dû se faire lorsque le printemps persan a débuté en 2009en Iran, mais ça aidera néanmoins à faire renaître un autre printemps en Iran ».

« C’est une victoire pour tous ceux qui déploient des efforts depuis de nombreuses années », a déclaré Kasra Nejat, président de l’Association culturelle irano-américaine du Missouri. « Les communautés à travers les États-Unis ont travaillé pendant plus d’une décennie afin d’aider à libérer la résistance pour un changement en Iran ».

Nasser Sharif, président de l’association californienne pour la démocratie en Iran, a déclaré : « Le régime iranien a dépensé des millions de dollars et utilisé le terrorisme et l’intimidation pour maintenir l’OMPI sur la liste terroriste, il a finalement échoué ».

 M. Ross Amin de la Communauté irano-américaine de Californie du Nord a déclaré que « le retrait était dû en partie à la persévérance des membres du Congrès et au courage montré par d’anciens hauts responsables américains. Il a également démontré le jugement honnête de Mme Clinton ».

Ces communautés irano-américains sont actuellement en train de planifier le plus grand rassemblement anti-Ahmadinejad en face des Nations Unies, ce mercredi 26 Septembre 2012, coïncidant avec le discours d’Ahmadinejad à l’Assemblée générale des Nations Unies. Le rassemblement vise également à exprimer son soutien à l’OMPI et à ses objectifs de renverser les dirigeants religieux de l’Iran et de mettre en place un Iran  laïque, démocratique, pluraliste et non-nucléaire.

Autant tous les Iraniens épris de liberté se réjouissent de la radiation de l’OMPI, le régime meurtrier en Iran et ses célèbres groupes de pression aux Etats-Unis sont abattus par le fait que leur campagne coûteuse visant à diaboliser l’opposition iranienne, ait lamentablement échoué.

SOURCE :  Communauté  Irano-américaine de la Californie du Nord