mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDécès de Nour-Mohammad Biranvand, membre des Moudjahidine du peuple, à Achraf

Décès de Nour-Mohammad Biranvand, membre des Moudjahidine du peuple, à Achraf

Le soir du 8 mars 2012, M. Nour-Mohammad Biranvand, est décédé à la cité d’Achraf après avoir milité pendant 23 ans contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran dans les rangs des Moudjahidine du peuple.

Atteint d’hépatite, les autorités irakiennes avaient créé d’énormes difficultés, en imposant du blocus inhumain à Achraf, pour l’accès à l’hôpital et aux soins d’un médecin spécialiste, ce qui a intensifiét ses douleurs et souffrances et aggravé son cas.

Le jeudi 8 mars, il ne faisait que revenir de l’hôpital de Baqouba, après avoir eu recours sans résultat à plusieurs reprises à l’hôpital d’Achraf (qui est sous l’occupation et le contrôle des forces irakiennes) et aux  hôpitaux à Bagdad et à Baqouba.

Depuis le début de 2009, lorsque les Etats-Unis ont transféré la protection des résidents d’Achraf aux forces irakiennes, ces dernières ont pris le contrôle de l’hôpital d’Achraf dont le bâtiment ainsi que ses équipements avaient été construits et installés aux frais des résidents, le transformant en un centre de la torture physique et psychologique des malades. Elles ont également interdit le libre accès des résidents aux soins médicaux en Irak. Depuis, 13 malades ont perdu la vie en raison de ce blocus criminel.

Ceux des résidents d’Achraf qui ont été transférés au Camp Liberty, sont face aux difficultés semblables. Dans le document énumérant les garanties minimales qu’ils demandent pour accepter leur transfert au Camp Liberty, les résidents d’Achraf exigent surtout de pouvoir transférer leurs équipements médicaux et d’avoir l’assurance du libre accès aux services médicaux en Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 mars 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe